Tokyo ghoul Vol.12 - Actualité manga

Tokyo ghoul Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 14 September 2015

En blessant Banjo, Ken se rend compte à quel point il a changé et qu’il s’est éloigné de ses objectifs initiaux. Il souhaite alors renouer avec celui qu’il était avant, mais aussi comprendre le monde qui l’entoure, et ce même s’il doit apprendre de dures vérités.
Du côté du CCG, la « Chouette » reste l’enjeu principal, mais un peu moins pour Kotaro Amon qui ne cesse de se remettre en question. Sa rencontre avec Sen Takatsuki va ainsi le mettre sur la voie de la réflexion quant aux projets qui se trament dans l’ombre…

Peu d’action encore dans ce volume qui nous prouve qu’on ne lit pas forcément Tokyo Ghoul pour les combats que la série présente, mais bien pour sa manière de traiter son univers et ses personnages. A ce titre, nous sommes une fois de plus conquis par un volume qui marque un certain tournant dans la série qui semble nous préparer à un cycle nouveau.

Dans sa construction, la série ne change pas et dépeint les chemins parallèles de Ken et Kotaro Amon, décidément les deux protagonistes du récit qui se trouvent dans des camps opposés, mais dont la démarche se ressemble. Ken est ainsi un personnage qui a évolué, qui a trouvé de l’assurance, mais qui ne veut pas perdre son humanité alors qu’Amon entretient toujours une pensée par rapport aux goules, mais aussi sur les événements qu’ils découvrent petit à petit. Il convient bien sûr de considérer ces deux personnages indépendamment puisque chacun trouve sa voie à sa manière. Concernant Ken, ce dernier devient même très touchant, notamment par son face à face avec deux personnages clefs de l’histoire… On note aussi un certain retour aux sources pour notre héros, ce qui s’associe à une présence plus prononcée de l’Antique et qui, ainsi, nous permet de revoir des personnages qui étaient malheureusement éclipsés du récit depuis la confrontation face à  Aogiri.

Le lecteur aussi peut mener sa propre réflexion quant à ce tome (et même les précédents) qui ont distillés de nombreuses informations sur la série, preuve que Sui Ishida n’avance pas au hasard. De plus en plus de révélations sont faites par rapport au combat entre goules et humains et ainsi sur les différentes factions mises en place. A ce stade, cela ne reste que de l’information, ce qui renforce ce sentiment que l’auteur nous prépare à une nouvelle grande phase de l’histoire, impression d’autant plus marquée par le découpage de la série en au moins deux saisons distinctes. Néanmoins, ces révélations apportent un regard neuf sur certains personnages de la série, tant de raisons qui nous font attendre de pied ferme le moment où l’auteur souhaitera concrétiser tous ces développements.

Avare en action, mais riche en approfondissements et en révélations, le douzième volume de Tokyo Ghoul s’approche de la conclusion du premier cycle de la saga. Sachant qu’il ne reste que deux tomes avant l’épilogue de la première saison, il y a fort à parier que toute cette introspection de Ken et Amon et tous ces enrichissements de l’univers aboutissent à un final surprenant… Difficile en tout cas de bouder son plaisir à la lecture de ce tome et de cacher son impatience quant à la suite de l’œuvre.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News