Thermae Romae Vol.4 - Actualité manga

Thermae Romae Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 11 October 2012

Pressenti comme le successeur de l'Empereur Hadrien, Aelius Caesar s'éteint dans son lit, non sans avoir confié une dernière mission à Lucius : veiller sur Hadrien. Après ce drame, Rome est au plus mal, Hadrien perd pied, puis recouvre ses esprits au détour d'un bon bain avec Lucius, auquel il confie une tâche primordiale pour l'avenir de l'Empire Romain. Mais Lucius a à peine le temps de prendre connaissance de cette mission que le voici de nouveau transporté chez les Visages Plats ! Sous la lumière de la lune, il se retrouve face à une femme tellement belle qu'il la prend pour Diane ! Il aimerait beaucoup faire plus ample connaissance avec elle, mais son devoir l'appelle... ou pas ? En effet, impossible pour lui de retourner à Rome ! Cette fois-ci, il semble bel et bien coincé ! Ce sera l'occasion pour lui de découvrir plus en profondeur la civilisation des Visages Plats, aux côté de la superbe Satsuki, alias Diane...

Ce volume marque un renouveau important dans la série, car ce coup-ci, c'est un long séjour chez les Visages Plats qui attend Lucius, notre héros ne pouvant plus retourner dans son monde ! En attendant de le voir sans doute appliquer à Rome tout ce qu'il va apprendre pendant ce long séjour, nous suivons le fameux périple de Lucius , embauché dans l'auberge où il a échoué. C'est l'occasion pour lui de faire plus ample connaissance avec la belle Satsuki, qui va vite s'imposer à lui, car... elle parle le latin ! Ce sera l'occasion de découvrir plus en détails la vie de cette jeune femme aussi belle que gracieuse et intelligente, à la personnalité unique, passionnée depuis toujours par la Rome Antique et ses hommes en qui elle voit un idéal. Autant dire que ces deux-là étaient faits pour se rencontrer !
On devine les prémices d'un petit semblant de romance entre Lucius et Satsuki, mais l'essentiel n'est pas là : pour la première fois , le jeune homme rencontre un Visage Plat capable de le comprendre, ce qui sera pour lui une opportunité de mieux saisir les particularités de cette civilisation. De par ce choix, Mari Yamazaki s'éloigne régulièrement du sujet des bains, mais le plaisir de lecture reste intact, car les découvertes de Lucius, sa volonté de retourner dans son monde et son côté perfectionniste amènent nombre de situations farfelues, et des chocs de civilisation plus francs que jamais.

La lecture s'écoule donc toute seule, et l'on attend avec beaucoup de curiosité de voir ce que vont donner les nombreux éléments de ce renouveau qui arrive au bon moment.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News