Fullmetal Alchemist - Artworks - Actualité manga

Fullmetal Alchemist - Artworks

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 23 October 2020

2020 est l'année des 15 ans de l'éditeur Kurokawa, ce qui représente un joli événement pour l'éditeur. A cette occasion, celui-ci a largement mis à l'honneur la série qui lançait son catalogue en 2005 : FullMetal Alchemist, le shônen d'aventure de la talentueuse Hiromu Arakawa. Ce fut d'abord la très attendue édition deluxe qui a ouvert le bal des festivités, suivie par une réédition des romans. Puis, en ce mois d'octobre, l'éditeur a remis au goût du jour chez nous les talents graphiques de la mangaka avec ce qui est présenté comme l'artbook ultime de la série : L'ouvrage FullMetal Alchemist Artworks.

L'éditeur a présenté cette bible comme une compilation des trois artbooks initiaux, sachant que seuls les deux premiers avaient été publiés à ce jour en France. L'histoire est en réalité un peu différente puisque le présent livre est la version française de l'ouvrage "The Complete Art of FullMetal Alchemist", paru le 13 novembre 2018 au Japon. Le contenu ne diffère pas tellement d'une version à une autre puisque l'idée était de regrouper l'ensemble des visuels liés au manga, ce qui incluse donc ceux présents dans les artbooks initiaux. Seulement, ce recueil ultime réserve de petites surprises.

Sur environ 280 pages, le livre recense une sacrée collection de dessins colorisés liés à l'aventure d'Edward et d'Alphonse Elric, le tout reclassé dans un ordre chronologique. En somme, l'artbook revisite tout le matériel graphique colorisé qui existe depuis la parution du manga à ce jour. Un ordre de rangement simple, mais dont l'effet est efficace : Ainsi, on se rend compte que Hiromu Arakawa est une artiste dont le style a évolué très rapidement. D'une patte un peu balbutiante, présentant parfois quelques légers soucis d'anatomie, son art est devenu plus fin, mais aussi plus dense. Les illustrations issues de la deuxième moitié de la publication présentent régulièrement davantage de profondeur et attestent toute l'atmosphère complexe de l'oeuvre. Pour les fans d'époque comme pour ceux qui découvrent la série avec ces nouvelles éditions, c'est une véritable redécouverte du style de la mangaka, et un témoignage fort de sa progression tout le long de la parution... et même après.

Car si la compilation liée à la prépublication concerne les pages couleurs, les visuels de couverture et les dessins réalisés pour les couvertures du Shônen Gangan, le magazine de prépublication, la fin de l'ouvrage s'intéresse à des réalisations plus actuelles comme les illustrations ayant servi à la version deluxe, et même quelques dessins commémoratifs, parfois en collaboration avec d'autres auteurs de séries du même éditeur japonais. Entre temps, Hiromu Arakawa a réalisé d'autres titres, qu'il s'agisse de Hero Tales, Silver Spoon ou Arslan. Son trait s'est donc davantage affiné, et découvrir ces évolutions plus récentes constitue un autre plaisir à côté duquel on pouvait passer à l'époque.

Enfin, l'ouvrage s'achève sur une réalisation, pas à pas, d'une illustration ainsi que d'une petite interview au cours de laquelle l'autrice revient sur sa manière de dessiner et de coloriser, avec quelques anecdotes à l'appui. Rien de forcément très dense, mais une entrevue appréciable pour comprendre encore un peu plus les conceptions graphiques de la mangaka.

Vous l'aurez compris, le beau livre qu'est FullMetal Alchemist Artworks s'impose comme une bible graphique archi complète et savoureuse pour tout fan de l’œuvre ou de son autrice qui se respecte. Le plus délicat sera l'accessibilité du recueil (39,90€), mais l'investissement en vaut la chandelle puisque nous avons là l'ouvrage ultime autour de l'art de la série phare de Hiromu Arakawa. Une bible qui profite d'un travail d'édition et de fabrication hautement qualitatif : Entre un papier couché brillant épais, une reliure solide (même si seulement collée) et une couverture rigide aux superbes notes dorées, Kurokawa honore l'art de l'une de ses autrices phares avec un bel ouvrage qui tombe à point nommé pour la fin d'année. On aimerait clairement pouvoir profiter de tels artbooks plus régulièrement, quitte à y mettre le prix.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News