The Promised Neverland Vol.6 - Actualité manga

The Promised Neverland Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 02 April 2019

Chronique 2
  
Le plan d'évasion a parfaitement fonctionné, mais les enfants sont très loin d'être à l'abri pour autant, et leur route par atteindre le repaire supposé du mystérieux William Minerva s'annonce d'emblée semé d'embûches ! En effet, ils doivent non seulement se méfier d'une flore et d'une faune qui leurs sont totalement inconnus, mais également veille rà ne pas être rattrapés par leurs poursuivants... qui n'ont malheureusement pas tardé à les repérer ! Tandis qu'Emma, en fuite avec le groupe qu'elle dirige, finit par s'évanouir d'épuisement, Ray, de son côté, tente de faire diversion en attirant seul les créatures vers lui, mais malgré sa vivacité et ses ruses il se retrouve vite acculé... Comment nos héros s'en sortiront-ils ? Le mystérieux cavalier volant au secours de Ray et l'énigmatique femme encapuchonnée demandant au groupe de la suivre sont-ils dignes de confiance ?

Tout juste entamée dans le tome précédent, la deuxième grande partie de The Promised Neverland s'offre un sixième volume placé sous le signe des informations sur le monde extérieur et sur son histoire, et cela passe en premier lieu par ce qu'ont à apporter deux nouveaux personnages, Sonju et Mujika, vivant à l'extérieur à leur manière, et réservant d'emblée quelques surprises ! Il est assez difficile de parler de ces deux nouveaux venus sans en dire trop, on se contentera donc de rester assez vague en soulignant le parfum de doute que les auteurs continuent d'abord d'entretenir concernant la confiance à accorder à ces personnages, mais aussi le désir qu'a Kaiu Shirai de nuancer quelque peu le camp des démons, montrant alors qu'il est peut-être possible de s'entendre malgré les différences.

Cela dit, ce qui intéresse le plus ici, c'est bien la déferlante d'informations que les deux nouveaux visages vont dévoiler à Emma et aux autres, à commencer par le passé de ce monde... Quel est l'état du monde ? Où nos héros sont-ils exactement ? Le changement qui a frappé le monde a-t-il réellement eu lieu il y a seulement 30 ans ? Le scénariste confirme certaines hypothèses, en déconstruit d'autres de façon assez surprenante tout en parvenant toujours à rester cohérent avec les nombreux éléments qu'il a mis en place dans les volumes précédents, et au bout du compte nos jeunes héros tout comme le lecteur ont enfin une vision un peu plus nette du monde global de The Promised Neverland. L'un des talents de Shirai est clairement de bien distiller ses informations, sans jamais les balancer en bloc, les alourdir ou les surcharger, ainsi on a tout le loisir de bien s'imprégner de ce que l'on apprend. Qui plus est, certains éléments, comme la question du gavage à la chaîne d'humains, fait écho avec un certain effroi à certains aspects de nos modes de consommation. Classique, mais efficace.

Dans tout ceci, les auteurs n'oublient pas non plus de continuer à travailler un peu plus leurs héros, on pense ici aux quelques coups d'éclat d'une Gilda qui s'affirme, à l'inquiétude de tout le monde face à certains comportements presque sacrificiels de Ray et d'Emma, au souvenir de Norman toujours palpable, au désir de notre héroïne d'apprendre par elle-même certains éléments de survie indispensable comme comment chasser et tuer une proie... Et tandis que certains détails viennent intriguer de plus belle quant à la suite, Shirai prouve encore que tous ces détails sont décidément pensés sur la longueur, ainsi apprend-on par exemple l'utilité de la plante qui était plantée dans le corps sans vie de Conny.

Evidemment, avec tout ceci ce tome se veut moins animé et moins riche en suspense que les précédents, et il y a d'ailleurs moins de petits climax que d'habitude. mais cette phase d'informations était une étape essentielle que le scénariste mène très bien sans laisser le rythme et l'intérêt retomber, et que Posuka Demizu met encore et toujours superbement en images.
  
  
Chronique 1
  
Emma, Ray et les leur ont pu s'échapper de Grace Field House, mais ils ne sont pas hors de danger pour autant. Au contraire, le monde extérieur est hostile, et les démons sont à leurs trousses. Pour essayer d'échapper à ses poursuivants, le troupe se divise : Ray fait diversion, tandis qu'Emma et les autres cherchent un lieu sûr. C'est alors qu'Emma s'effondre, prise par la fièvre, tandis que Ray se retrouve entouré par les démons...

L'arc de l'évasion était particulièrement intense, et il était difficile de présager la suite du récit passé ce cap. On pouvait redouter que Kaiu Shirai, dans son intrigue, rebondisse de manière maladroite, doute heureusement écarté avec ce volume qui a la lourde tache de faire transiter la série vers sa deuxième partie.

Après un début hautement intense et dont la résolution proposée pourra sembler simple aux yeux de certains, ce 6e opus entame un long passage plus calme et riche en dialogues, pour mieux poser l'univers. Car l'action de The Promised Neverland ne se situe plus à Grace Field House et bien dans le monde extérieur, il y a donc tout un univers à développer, tandis que la quête d'Emma et les siens vers leur terre promise doit gagner en précision. C'est par deux nouveaux personnages, Sonju et Mujika, que ce passage de transition et d'explications est amorcé, permettant aux auteurs d'amener de grandes révélations qu'on n'attendait peut-être pas de sitôt. Car si ce genre de série préfère patienter avant d'amener les informations capitales du récit, Kaiu Shirai et Posuka Demizu ont une approche toute autre : ils donnent aux personnages et aux lecteurs les informations essentielles, de manière à mieux diriger le récit. C'est donc un tout autre voyage qui est sur le point d'être entamé, régit par la volonté de retrouver le mystérieux Minerva mais aussi d'autres humains, une nouvelle quête qui s'annonce dangereuse à sa manière, et qui aura lieu dans un monde inconnu et riche en dangers.

Mais tout n'est pas dit dans ce tome. On le comprend sur sa dernière partie, les informations données ont été astucieusement pensée, et le monde de The Promised Neverland conserve toujours une grande part de mystères. Mystères qui semblent synonymes d'ambition, puisque les discussions entre Sonju et Mujika laissent entrevoir certaines pistes croustillantes, qui permettent de certifier que nous ne sommes pas au bout de nos surprises, loin de là...

Ainsi, les deux auteurs rebondissent de la meilleure des manières. Après un passionnant et intense arc de l'évasion, ce n'est qu'une infime partie du potentiel de la série qui a été exploitée. Le vrai voyage commence maintenant, et nos héros ont fort à faire avant que la série n'atteigne sa conclusion. Si l'action est moins présente dans ce tome, malgré une première partie effrenée, c'est une transition riche en informations, passionnante et rythmée, qui nous est offerte. Ceux qui avaient peur que le titre s'essouffle passé l'évasion peuvent se rassurer, The Promised Neverland a encore toutes les cartes en main pour nous surprendre.
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News