The Killer Inside Vol.4 - Actualité manga

The Killer Inside Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 12 January 2021

Bien que Eiji ait totalement pris conscience de sa double personnalité et qu'il commence à comprendre vaguement comment le changement s'opère, il reste encore de nombreuses questions sans réponse...et allant voir un thérapeute qui a déjà rencontré son double, il commence également à se poser des questions concernant Kyoka: est ce qu'elle aussi ne lui cacherait pas des choses?

Le volume précédent avait à mon sens vraiment lancé la série, après un départ un peu excessif et qui avait de quoi laissé dubitatif! Mais on a vraiment passé un cap dans le troisième opus: les personnages sont devenus plus attachants, plus intéressants et surtout on a franchi un palier dans le malsain... Alors évidemment j'attendais ce quatrième tome avec une certaine impatience, il allait être celui qui allait confirmer ou non ce sentiment: la réponse apparaît claire et évidente: c'est un grand oui!!

Tout le tome sera placé sous le signe de la suspicion et de la paranoïa! En premier lieu au sein du cabinet thérapeutique où un homme étrange parle à Eiji de la fille qui l’accompagnait, puis lorsqu'il va rencontrer la mère de Kyoka jusqu'à un repas en amoureux où notre héros, bien plus préoccupé par ses doutes concernant sa belle, sera bien incapable de profiter de la soirée...

Ainsi, si tout le volume est vu une fois de plus par le point de vue de Eiji, il va concerner quasiment dans son entièreté Kyoka! Ou tout du moins la vision que Eiji a de cette dernière!
Et pourtant tout commence plutôt bien: son passé ancien ou récent est derrière Eiji, maintenant il est heureux avec sa charmante petite amie; il va apprendre que son double suit une thérapie afin justement de régler ce problème de dissociation de la personnalité (sous entendu il œuvre dans le même sens que lui)...mais rapidement les choses vont déraper et Eiji va commencer à se poser de nombreuses questions concernant Kyoka; il va tomber dans une paranoïa extrême allant jusque le pousser à regarder en cachette son agenda, la suivre discrètement dans ses déplacements...des doutes pas forcément justifiés qui vont enfermer notre héros dans une spirale malsaine qui vont lui gâcher un bonheur simple dont il est incapable de profiter!
Certes elle lui a caché des choses qu'il va apprendre de la bouche d'une tierce personne mais ne serait ce pas uniquement pour se protéger que la jeune fille cache ses secrets?

A la paranoïa succède la culpabilité: comment a t-il pu douter d'elle et de sa sincérité?
Jusque là le tome a été plaisant à lire, on comprenait en partie Eiji tout en se disant qu'il allait trop loin, que son trouble impactait négativement sa vie sociale, apposant un filtre malsain sur ce qui ne devrait pas l'être... Et puis finalement tout va basculer dans un final aussi étonnant que choquant, aussi inattendu que perturbant! On va passer un nouveau cap dans le glauque et le dérangeant...et clairement le choc est à la hauteur du plaisir qu'on prend à lire ce titre qui parvient à nous bousculer là où on ne l'attendait plus!

Et une nouvelle fois les cartes sont redistribuées, et si on ne sait pas davantage qu'au début du tome où l'auteur veut nous entraîner, on accepte désormais de le suivre avec un réel plaisir!
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News