Silver Wolf, Blood, Bone Vol.11

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 02 December 2020

L'étau se resserre pour Edea et les derniers vampires servant Faust! Zortan perd peu à peu sa conscience pour ne devenir qu'une machine à tuer et Ayevis, le précédent roi des vampires, est prêt à toutes les bassesses pour empêcher la naissance de l'enfant de Faust!
Et finalement ce sera une alliance entre humains et vampires qui va faire front face à Ayevis et ses troupes...

La tension monte encore d'un cran avec ce tome qui en est presque étouffant! A chaque fois qu'on a le sentiment que les personnages se sortent d'une situation épineuse, ils tombent dans un nouveau piège plus sournois que le précédent; on a véritablement le sentiment qu'ils sont dans une situation qui n'a qu'une seule issue: la mort!

On retrouve dans un premier temps la petite troupe de vampires tentant de fuir le temple dans lequel ils se trouvent, un temple qui pourrait tout à fait devenir leur tombeau!
Au court de leur fuite ils découvrent des fresques contant la légende d'un ancien seigneur des vampires...et c'est ainsi que les lecteurs et personnages vont en apprendre davantage sur Ayevis, ainsi que sur son importance pour sa race: il n'est pas qu'un "simple" ancien roi, il est le plus puissant et le plus ancien d'entre eux, celui qui ne peut mourir!

Et à partir de là les rebondissements et surprises vont s’enchaîner (surprises qui n'en sont pas vraiment, puisqu'elles reposent quasi essentiellement sur l’intervention de personnages que l'auteur tente de nous faire oublier mais qu'on sait être dans le coin); l'entrée en scène d'Ayevis dans un premier temps, puis de Zortan ayant complètement perdu la tête, puis celle de Hans et de ses jeunes alliés, jusqu'au retour tant attendu en fin de tome...mais tout cela n'a qu'un seul et unique but: Edea!
Un groupe veut la protéger quitte à se sacrifier, l'autre souhaite sa mort quitte à y laisser des plumes...
Tout le volume ne sera donc qu'une grande fuite parsemée d’embûches, d'affrontements qui verront les alliés et protecteur de Edea risquer leurs vies malgré leurs blessures...et également des sacrifices!

Nombreux sont les personnages qui vont briller dans ce tome, mais ici, celui qui les éclipse tous n'est autre que Ayevis! Il démontre à tous ce dont une légende vivante est capable, et surtout qu'il n'a pas usurpé ce titre, et si chacun de ses adversaires va briller, aucun ne parviendra à faire jeu égal avec lui...jusqu'à ce que le plus charismatique des personnages de la série revienne, un autre vampire qui éclipse tous les autres: Faust!
On suit l'affrontement entre les deux anciens rois absolument fasciné mais également fébrile: et si Faust lui même n'était pas en mesure de repousser son prédécesseur? On pourrait supporter la perte d'autres personnages au cours de sacrifices héroïques, mais pas celle de Faust!

Et c'est là dessus que se termine le volume, pour notre plus grande frustration! Mais quel tome, à la fois intense et oppressant; un vrai régal!   


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News