Seven Deadly Sins Vol.14 - Actualité manga

Seven Deadly Sins Vol.14

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 13 July 2016

La menace qui pesait sur Liones est enfin disparue. Hendrickson est hors d’état de nuire et les Seven Deadly Sins ont apporté au royaume une paix bien méritée. Le repos, par contre, ce n’est pas encore pour tout de suite. L’enquête pour déterminer les raisons qui ont poussé les anciens généraux à trahir leur patrie se poursuit, tandis que Ban et King arrivent tous les deux à la forêt du roi des fées…

Un peu de repos après la frénésie des précédents opus, ça ne peut pas faire de mal ! Nakaba Suzuki l’a bien compris et nous propose ici un tome de transition qui aura pour avantage d’être au moins aussi intéressant que ses derniers volumes. En effet, plutôt que de passer une dizaine de chapitres à brasser de l’air pour faire passer le temps comme certain sont capable de le faire, l’auteur profite de l’occasion qui lui est donnée pour non seulement entamé le nouvel arc de son récit, mais aussi pour faire progresser plusieurs intrigues secondaires. Ces intrigues, ce sont notamment celles à tendance amoureuses, tout en intégrant à son œuvre bon nombre de nouveaux éléments. Vous l’aurez donc aisément compris, il ne sera pas question de s’ennuyer. Mais connaissant l’auteur, devait-on vraiment s’en inquiéter ?

Quoi qu’il en soit, le mangaka renforce l’univers de son œuvre en renforçant directement ou indirectement les liens entre les multiples protagonistes qui le composent. Ce qui est très plaisant, ici, c’est qu’il le fait sans frustrer momentanément le lecteur, notamment en faisant traîner inutilement les choses, pour finalement ne lui faire plaisir que bien plus tard. Un bon exemple de cela est l’évolution de la relation entre King et Diane. Bon, il est vrai que certaines séquences manquent sans doute un peu de maturité. S’il y a un petit regret à avoir à la lecture de ce tome, c’est peut-être celui-là. En même temps, est-ce qu’on en demande vraiment autant à un shonen de ce type ? Peut-être pas. Ce serait sans doute un pas de plus vers l’excellence, mais ne gâchons pas notre plaisir pour autant. D’autant plus qu’à côté de ça, l’auteur va aussi et surtout étendre la mythologie de sa série en nous présentant de nouvelles menaces et, par la même occasion, une kyrielle de nouvelles têtes prêtes à en découdre avec nos héros et plus particulièrement ce cher Melodias qui, en tout cas, n’est pas prêt de pouvoir s’accorder un peu de repos ! On pourra certainement discourir sur l’originalité ou non de l’évolution de l’intrigue et sur les possibilités futures que tout cela apportera à Nakaba Suzuki, mais, encore une fois, compte tenu du passif du bonhomme, on aura surtout tendance à rester confiant et impatient en découvrant tout ce qu’il met en place.

Ce quatorzième volume de Seven Deadly Sins tient donc son rang et convainc aisément. Après l’excellente montée en puissance et la qualité du final de l’arc qui vient de se terminer, ce n’était pas forcément gagné d’avance. En outre, les prémices de la suite ont déjà l’art de nous donner l’eau à la bouche. Voilà de quoi confirmer que la série semble loin de s’essouffler !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Shaedhen

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News