Saint Seiya - Saintia Shô Vol.12 - Actualité manga

Saint Seiya - Saintia Shô Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 19 June 2019

Ares est sur le point de revenir avec le corps de Saga grâce aux machinations de Eris, la déesse de la discorde!
Les Saintia, désormais appuyées par la déesse Artémis tentent de rejoindre le palais d'Eris afin de libérer Athéna dont la vie est aspirée pour ramener Ares! Mais les guerriers de Eris et d'Ares se dressent devant elles!

Alors que l'animé s'est avérée être une catastrophe industrielle, que les autres titres estampillés Saint Seiya ne cessent de cracher sur l'âme même de la saga, que Netflix s’apprête à ridiculiser l’œuvre, force est de constater que Saintia Sho constitue le dernier point de lumière qui fait briller la grandeur de Saint Sieya!
Malgré quelques coups de mous et certains défauts qui persistent depuis le début de la série, Saintia Sho s'est toujours montré intéressant, mais depuis quelques tomes on a passé un cap et l'auteure nous prouve qu'elle a parfaitement compris l'essence de Saint Seiya et nous fait vivre des aventures de plus en plus passionnantes avec un habile mélange de fan service mais sans oublier de développer le scénario de cet arc bien plus cohérent et bien mieux construit que les abominations que sont les autres dérivées de la Saint Seiya (Lost Canvas mis à part qui est un titre excellent)!

Ici les Saintia se rassemblent et décident d'avancer ensemble pour sauver Athéna, portées par le soutien de Artémis qui leur a confié des artefacts magiques puissants! Mais Ares est sur le point de revenir à la vie...et avec lui ses guerriers! Ainsi les Dryades ne sont plus les seules adversaires de nos héros, puisque désormais il faudra compter sur les "Ombres" d'Ares!
Difficile de dire s'il s'agira de simples guerriers ou uniquement des trois qui entrent en scène dans le présent tome, puisque ceux ci ne sont pas n'importe qui: il s'agit ni plus ni moins de Deimos, Phobos et Harmonie, les enfants d'Ares dans la mythologie (et d'Aphrodite...pas le Saint des Poissons, mais la déesse...). En fonction des versions Harmonie serait la fille de Zeus mais pas d'Ares...enfin bref!
Deimos notamment possède un charisme incroyable et en tant que Dieux (il l'est dans la mythologie, sera t-il présenté en tant que tel dans la série?) il possède une armure digne de son rang! D'ailleurs il est amusant de constater qu'on peut faire le parallèle entre son armure et celle de son frère Phobos avec celles des dieu Hypnos et Thanatos. Si elles sont moins imposantes que celles des Dieux jumeaux, elles sont symétriques, rappelant le lien existant entre les deux frères!

Pour l'heure ces adversaires ne semblent pas du niveau de nos héroïnes qui se font balader par Phobos... Et c'est justement là qu'on va totalement retrouver l'esprit Saint Seiya! Le dieu projette leur épingles données par Artemis en différents lieux, chacun protégés par des guerriers...les guerrières étant elles aussi séparées, elles vont chacune de leur coté devoir retrouver leur artefact tout en affrontant des adversaires qui, on n'en doute pas, vont leur correspondre!
Après les douze maisons à traverser, les huit gemmes à rassembler, les sept piliers à détruire, voilà les cinq épingles à retrouver!
Certes c'est cliché, certes c'est déjà vu, certes cela se montre quelque peu linéaire...mais c'est l'esprit de Saint Seiya! Le vrai, celui qu'on aime!
C'est d'autant plus intéressant qu'ainsi l'auteure va se permettre de développer ses Saintia et leur donner (enfin) un background et de la profondeur! On commence ici avec Katya qui va retrouver sa sœur perdue! Affrontements et destins tragiques, là encore on est dans du vrai Saint Seiya! Et c'est vraiment grisant!

Les Golds Saints ne sont pas en reste puisque "cinq étoiles" tombent du ciel, et celles ci leur semblent destinées! La première faisant face à un Milo du Scorpion toujours plus charismatique! Ici l'affrontement se montre d'autant plus intéressant qu'il repose sur un passif commun entre les personnages, qu'il a été préalablement construit! On suppose alors que les quatre autres étoiles s'opposeront à Mu, Aldébaran, Shaka et Aliolia, pendant que les Saintia affronteront des Dryades plus "classiques" (entendez par là, de leur niveau)!

A noter également un clin d’œil vraiment sympa avec l'apparition le temps d'une case de deux des guerriers qui accompagnent Eris dans l'OAV qui lui est consacré!

Ce tome se montre donc vraiment stimulant pour tout fan de Saint Seiya, tombant certes dans des clichés propres à la série, mais qui lui correspondent tellement et qui contribuent à faire de Saint Seiya la série qu'on aime!
Plus que jamais l'esprit est respecté! On valide totalement!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News