Saint Seiya - Episode G - Assassin Vol.5 - Actualité manga

Saint Seiya - Episode G - Assassin Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 30 November 2016

Piégé dans le futur, Shura est contraint de participer à la guerre des Gladiateurs, opposant tous les possesseurs d'épée sacrées! Ils se retrouvent pour la seconde fois face à Lancelot qui voit en lui son roi!
Pendant ce temps, Hyoga affronte un des leaders des "Sans Visages", une organisation d'assassins et il revêt l'armure du Verseau, symbole de l'héritage de la génération précédente!

Encore un volume où il ne se passe pas grand-chose si ce n'est des monologues interminables!
A commencer par l'affrontement entre Hyoga et son adversaire, une créature ayant pris l'apparence d'une petite fille... Le combat en lui-même n'est pas forcément inintéressant, mais Okada a le don de plomber tout ce qu'il pourrait réussir! Alors que Hyoga est en difficulté, que la ville est en train d'être détruite dans les flammes, il se dit au bout d'un moment..."et si je déployais ma cosmo énergie pour me battre sérieusement, après tout ça pourrait être pas mal que je sauve les innocents en train de périr dans les flammes!"
Et d'un coup d'un seul, le combat est renversé parce que Hyoga se sort les doigts...c'est purement ridicule! Pourtant c'est un grand cliché le "je me donne à fond", mais là c'est particulièrement mal utilisé!

Ensuite on retrouve Shura face à Lancelot, et ici c'est déjà plus intéressant! Okada se sert du passif du personnage, de son histoire pour en faire un spectre...bon il nous plonge dans des paradoxes temporelles étant donné que Shura se rappelle alors d’événements qu'il n'a pas lui-même vécus, mais qu'il aurait du vivre, mais qu'il ne vivra sans doute jamais désormais...bref, c'est quelque peu tiré par les cheveux, mais cela demeure une bonne idée...même si on ne comprend toujours pas ce que fout Shura dans le futur!

Et tout le tome ne sera que ça, alternance de bonnes idées, plombées par certaines purement catastrophiques!
Du côté des bonnes idées on retrouve la génération qui a succédé à celle de Shura, quitte à être dans le futur, autant les faire intervenir, et ici on parle notamment de Kiki, disciple de Mu et héritier de l'armure du Bélier! On retrouve également Ichi de l'Hydre, pas le plus populaire, ni forcément celui qu'on espérait revoir, mais la transition est faite malgré tout! (Maintenant il faut m'expliquer pourquoi lui qui est resté un chevalier de bronze se montre plus efficace que Hyoga qui est devenu un chevalier d'or)! Fan service peut être, mais quitte à se retrouver dans le futur de Shura autant en profiter!

Du côté du moins bon, en étant souple, il y a notamment ce passage dans le futur qu'on ne comprend toujours pas! Qu'est ce que ça apporte? Pourquoi une telle liberté dans la chronologie? Sera-t-elle respectée au final? On reste très sceptique là dessus! Mais on est surtout sceptique sur deux événements qu'on trouve dans ce tome, à commencer par la chouette robot parlante ridicule qui devient Athéna!?! Athéna est désormais un Transformers, fabuleux, quelle bonne idée! Bravo Okada! Personne n'y avait pensé...et sans doute à raison!
Et le final du tome nous laisse également perplexe...Okada semble affectionner les transformations, et là on ne parle pas d'évolution d'armure, mais bel et bien de transformations... On verra ce que la suite nous apportera comme réponse, mais là ça part un peu loin!


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

9 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News