Rasetsu - Primal Hunt Vol.3 - Actualité manga

Rasetsu - Primal Hunt Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 27 January 2021

Au bout d'un difficile combat, Ren est venu à bout du colosse Big Fish. Et même s'il n'est pas beaucoup plus avancé dans ses recherches, il a tout de même une nouvelle destination où se rendre : Dubaï, où Nata pourrait bien se trouver, prisonnières d’un groupe de trafiquants de cadavres humains ! Notre héros décolle donc en direction des Émirats arabes unis afin de poursuivre ses investigations... mais il n'avait pas forcément prévu qu'il retrouverait sur sa route Jessica, l'agente du FBI, plus collante que jamais ! Sous couvert d'être en vacances, la jeune femme s'intéresse de très près à lui, au point d'être à côté de lui dans l'avion, de continuer de le suivre partout à Dubaï, de l'emmener faire du shopping avec elle, ou même de loger dans le même hôtel et la même chambre que lui... Difficile pour Ren de cerner totalement cette femme qui ne semble toutefois pas hostile. Alors quand celle-ci se retrouve kidnappée par un redoutable ennemi qui le guette, il n'a pas d'autre choix que de se plier aux ordres de celui-ci pour essayer de libérer la jeune femme ! Le Doc Afonso a beau le prévenir que le dénommé "Carona" est un homme terrifiant dont il ne faut en aucun cas s'approcher, Ren n'en fait qu'à sa tête... mais au vu de ce qui l'attend, pourra-t-il en sortir indemne cette fois-ci ?

A l'instar du deuxième tome, ce troisième volume de Rasetsu - Primal Hunt suit un déroulement on ne peut plus basique. Après un tout début de tome s'appliquant de manière classique mais assez efficace à mettre en valeur une jolie jeune femme assez chouette et pétillante en Jessica, son enlèvement arrive à point nommé, alors qu'on commence à la trouver attachante. Et dès lors, impossible pour Ren de l'abandonner à son sort, entre les mains d'un ennemi qui s'annonce redoutable avec son "crique des merveille", théâtres d'expérimentation et lieu de divertissement sordide pour nombre de puissants du monde.

Et redoutable, Carona semble bel et bien l'être. Sous son masque, on devine un homme sans scrupule et sans morale, prêt à tout pour mener ses expérimentations sordides concernant les Kravyads, son trafic de cadavres humains et ses "spectacles" pour puissants en mal de sensations. Le bonhomme semble tremper dans un paquet de sales combines, et n'hésitera pas à placer notre héros face à ne épreuve de "chasse à l'homme" cruelle, (autant pour Ren que pour ses adversaires...). Bien sûr, tout ça donne lieu à un petit paquet d'action , surtout dans la deuxième moitié du tome. Et quand bien même celle-ci reste plutôt basique dans son découpages et ses angles, elle s'avère assez fluide, et portée par certains designs de Kravyads où l'on sent que le duo Eudetenis se fait plaisir. Mais il reste qu'en filigranes de tout ceci, ce sont bien les quelques interrogations qui titillent le plus la curiosité: quel est le but exact de Carona ? Que cache Jessica ? Tout le monde s'en sortira-t-il indemne ?

On reste alors sur une petite lecture assez sympathique dans son genre. Assumant clairement le côté série B de leur oeuvre, les auteurs s'en donnent plutôt à coeur joie pour livrer un divertissement musclé, quitte à rester simpliste voire à céder à des petites facilités (par exemple, Jessica se fait quand même avoir comme une cruche en se jetant toute seule dans la gueule du loup).
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News