Puella Magi Madoka Magica - The different story Vol.3

Rédaction
Lecteurs
17.50 /20

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 11 Décembre 2013

Le désespoir s'est emparé de Sayaka Miki, dont le destin tragique semble désormais inévitable. Prenant conscience que ce destin, un jour ou l'autre, attend toutes les Puella Magi, Kyôko sombre peu à peu, mais pas autant que Mami, qui se reproche d'avoir, une nouvelle fois, été incapable de protéger une camarade...

L'heure est venue pour l'histoire alternative de Puella Magi Madoka de tirer sa révérence, avec un troisième volume qui laisse la part belle aux tourments de ses héroïnes, et principalement ceux que Mami Tomoe et Kyôko Sakura. Suite à son incapacité à protéger Sayaka, Mami Tomoe sombre peu à peu, remet en cause ses qualités de Puella Magi. Le doute s'empare d'elle en profondeur. Est-elle réellement la justicière qu'elle a toujours déclaré être ? Pendant tout ce temps, n'agissait-elle pas avant tout pour elle ? Dans ce volume, vous verrez la blondinette comme vous ne l'avez jamais vue, pour un résultat qui nous accroche, Hanokage prenant bien le temps de croquer ses nombreux tourments, que ceux-ci soient liés à Sayaka... ou à Kyôko, sa meilleure ennemie, qui vient à son tour se dévoiler en expliquant pourquoi elle a agi tel qu'elle l'a fait, et en dévoilant ce que Mami représente réellement pour elle. Les choses sonnent juste, l'évolution des deux jeunes filles apparaît claire et logique, et le statut des Puella Magi n'a jamais semblé aussi cruel.

En prime, si Mami et Kyôko restent les deux personnages les plus développés de ce spin-off, les autres Puella Magi ne sont pas oubliées, même si elles sont plus en retrait. Ainsi, après Sayaka dans le tome 2, Hanokage revient un peu sur Madoka et Homura dans le dernier chapitre, notamment en présentant une relation intéressante entre Madoka et Kyôko. Quant à Kyubey, il vous glacera toujours le sang par instants.

A la question "Que se serait-il passé si Mami Tomoe n'était pas morte ?", ce spin-off apporte une réponse convaincante, qui brosse un joli portrait psychologique des héroïnes. La toute fin peut paraître un peu rapide, mais dans les faits, ce troisième volume conclut de bonne manière The Different Story.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai
15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs