Platinum End Vol.11

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 08 November 2019

Mirai et Saki ont rassemblés autour d'eux trois autres candidats pour devenir Dieu, ils sont cinq désormais à être tombés d'accord sur ce choix fatidique, maintenant il faut retrouver le sixième et dernier candidat encore en vie et réussir à le convaincre, ce qui ne sera pas une mince affaire, d'autant que ce dernier n'est pas n'importe qui et s'avère être un véritable génie qui a des idées bien arrêtées...c'est au contraire lui qui essai de rallier les autres candidats à sa cause...

On était resté sur une note plutôt désagréable, avec un volume 10 vraiment décevant, un peu à l'image de ce qu'est la série depuis un moment...de bonnes idées mais terriblement mal exploitées.
Il y a du mieux dans ce tome, mais malgré tout pour ma part, je ne peux m’empêcher de garder une certaine distance avec le récit, je n'arrive plus à rentrer dedans comme cela à pu être le cas dans les tous premiers volumes.

Tout l’intérêt de ce tome repose sur la rencontre avec le dernier candidat, une génie connu du monde entier, connu mais surtout respecté.
On va alors assister à un retournement inattendu...au lieu d'essayer de le convaincre, nos héros vont écouter son discours et vont presque basculer du coté de ce génie qui sait ce qu'il veut et surtout qui pense savoir ce qui est bon pour le monde.
Il faut admettre que c'est assez étonnant, on a enfin un candidat crédible, qui ne fait pas passer les anges pour des débiles choisissant le premier venu, à savoir des ados suicidaires, mais bel et bien cette fois un esprit éclairé, avec certes sa propre vision du monde, mais qui au moins à le mérite de posséder une véritable vision globale.

L'opposition des idées qui viennent se heurter, l'inquiétude des gouvernements face à cette puissance qu'ils ne contrôlent pas, cette volonté d'interférer quitte à causer la mort de personnes dont ils ignorent tout...il y a véritablement d'excellentes choses dans ce tome qui viennent grandement redresser la barre...et on ne va pas se mentir, le titre en avait bien besoin!
Malgré tout on n'échappe pas à des discours encore une fois plus que discutables, pompeux et inutilement alambiqués... A commencer par une nouvelle fois un message banalisant le suicide... Mais quel est donc le problème des auteurs pour parler de ça avec autant de légèreté et de présenter ça comme une solution?
Ensuite vient le discours inévitable sur Dieu. Inévitable étant donné le sujet de la série, mais terriblement casse gueule!
La croyance est évoquée, l'existence même de Dieu est remise en cause, on nous parle des bienfaits de croire en quelque chose, de la nécessité de pouvoir se raccrocher à quelque chose...mais puisque les auteurs sont connus pour aimer jouer aux avocats du diable et évoquer toutes les situations possibles, on est surpris qu'ils n'évoquent pas les guerres et massacres occasionnées à cause de telles croyances!
Pour le coup on les trouve bien frileux de ne pas explorer tous les aspects de leur sujet, de ne parler que des aspects positifs...

Un volume bien plus intéressant que le précédent mais qui ne parvient tout de même pas à passionner...mais il y a du mieux et on sent qu'on s'oriente vers quelque chose qui potentiellement peut être vraiment intéressant...à voir.       


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News