Platinum End Vol.10 - Actualité manga

Platinum End Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 10 May 2019

Depuis que Susumi Yuto, le jeune garçon, a révélé au monde entier l'existence des candidats pour remplacer Dieu, c'est l'effervescence au sein de tous les États, tout comme au sein de la population pour qui de nombreuses choses sont remises en question.
Mirai et Saki se sont alliés à deux policiers qui vont les aider à trouver et rassembler les autres candidats afin qu'ils choisissent ensemble le prochain Dieu sans avoir à s'affronter...

La série atteint le chiffre symbolique des dix tomes, et on aurait pu espérer que pour l'occasion on ait un tome remarquable...on en est loin! Non pas qu'il soit déplaisant, mais on a le sentiment qu'il ne s'y passe rien de particulier de ne pas avancer, ou alors bien trop lentement!

Nos héros parviennent à trouver un autre candidat et, quelle surprise, il s'agit d'un ado (ou pré-ado) totalement associable et aux tendances suicidaires. Alors certes tous les candidats ont tentés de se suicider, mais lui vient le rabâcher toutes les deux pages...c'est d'une lourdeur affligeante.
A chaque tome je me pose la même question: pourquoi un ange choisirait un tel candidat pour le poste de Dieu? C'est absolument ridicule!

Mis à part la découverte de ce jeune garçon, tout le reste du tome ne sera que discussion et débat, ce qui n'est pas inintéressant, mais on espérait autre chose. Surtout pour suivre des débats sur la légitimité ou non du suicide...c’est non seulement ridicule, mais c'est aussi extrêmement limite pour certains lecteurs parmi les plus fragiles. Totalement irresponsable de la part des auteurs de glorifier un tel personnage! Et ils vont même pousser le vice à ce que tous les candidats actuellement rassemblés le choisissent comme futur Dieu!
Les raisons évoqués demeurent incompréhensibles et totalement illogiques...certes nos héros ne veulent pas quitter ce monde, mais de là à le confier à associable suicidaire, ça va loin!

Ceci mis à part, un ange va enfin se confier et expliquer quels sont les pouvoirs et fonctions de Dieu, afin que les candidats puissent choisir en connaissance de cause. Des révélations intéressantes, mais loin d'être réellement percutantes...on pouvait attendre mieux!

Pour conclure on fait la connaissance du dernier candidat, et là encore on tombe dans un cliché navrant de savant fou... où est passé le génie du tandem Ohba / Obata?

Depuis ses débuts, la série alterne entre le bon et le mauvais, et si le précédent volume était bon, en toute logique celui ci est mauvais...c'est triste mais c'est ainsi...et cela devient lassant!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

11 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News