No longer heroine Vol.2 - Actualité manga

No longer heroine Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 28 May 2013

Après s'être pris un rateau de la part de Rita, Hatori craignait devoir perdre tout contact avec ce dernier et dire ainsi adieu à sa parfaite love story. Mais les deux amis d'enfance n'ont pas tardé à se réconcilier, laissant notre anti-héroïne s'accrocher au plus mince des espoirs. C'est alors qu'entre en scène Hiromitsu, le beau gosse du lycée, qui se met à faire des avances à Hatori... Et si c'était lui, le vrai héros de son histoire ?

Alors que le premier volume de No Longer Heroine nous avait laissé sur un statut quo plutot réaliste, on pouvait évidemment s'attendre au fait que notre protagoniste ne s'arrête pas en si bon chemin. Mais voilà que surgit Hiromitsu, le personnage qui, comme le dit Hatori elle-même , a été créé "juste pour foutre la merdre". Beau gosse, séducteur, sur de lui et un brin arrogant, Hiromitsu est en effet l'archétype du second rôle qui pense que tout lui est acquis. Vous savez, ce mec insupportable juste intégré dans toute romance pour apporter un brin de dilemme et de suspens. Et là, on déchante : Si No Longer Heroine intriguait, c'est parce qu'Hatori déformait la réalité par le prisme des clichés des shojos habituels. Mais si les clichés s'invitent eux-mêmes au premier degré dans le récit, on ne sait plus sur quel pied danser !

Cependant, l'arrivée d'Hiromitsu permet tout de même de mettre Hatori face à ses propres doutes. Peut-elle vraiment oublier Rita et se jeter dans les bras du premier venu ? Que signifie vraiment "sortir avec quelqu'un", surtout lorsque les sentiments n'entrent pas en jeu ? C'est ainsi que l'on observera la jeune fille chanceler, quitte à devenir maladroite et à blesser son entourage. Et à susciter l'agacement ? C'est à vous de juger ! Le couple Rita-Adachi n'est pas en reste non plus, car s'ils semblent vivre leur amour sans se poser autant de questions, le cas "Rita" reste tout de même problématique. Mais fort heureusement, ces deux personnages sont presque des saints pour accepter les sautes d'humeur de la demoiselle...

Après un premier volume plutôt encourageant, No Longer Heroine dérape un peu sur son premier virage, glissant même vers la voie de garage des shojos classiques qu'elle tente de dénoncer. Mais, entre des personnages secondaires plutôt réussis (et patients !), et un humour assez décapant, il serait dommage de s'arrêter en si bon chemin. Après tout, la vie est pleine de surprises, et c'est bien ça qui en fait le sel.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Tianjun

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News