Mirai Nikki - Le journal du futur Vol.4 - Actualité manga

Mirai Nikki - Le journal du futur Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 10 November 2009


Dans l'attente de la rénovation de leur collège, les élèves sont éparpillés dans d'autres établissements. Yukiteru et Yuno se retrouvent dans le même collège, mais pas dans la même classe. Notre héros y voit alors une occasion pour s'intégrer à sa nouvelle classe et s'y faire des amis, ce qui ne plaît pas du tout à Yuno qui le lui fait bien comprendre. Malgré tout, Yukiteru se lie d'amitié avec quatre collégiens. Du moins, c'est ce qu'il croit, car les apparences peuvent être bien trompeuses... Et quand, en plus, il se retrouve confronté au numéro 10 et à sa horde de chiens très particuliers, rien ne va plus...

Dans ce nouveau volume, Yukiteru et ses compagnons doivent donc faire face aux manigances du très fourbe numéro 10. Un ennemi particulier puisqu'il n'apparaîtra que très peu et ne se salira jamais lui-même les mains, préférant profiter de la crédulité de ses proches pour mettre son plan à exécution. Nous avons également ici l'apparition de nombreux nouveaux personnages, les nouveaux amis de Yukiteru. Et bien entendu, ceux-ci seront directement mêlés à la nouvelle bataille du jeune garçon.

Hallucinant. Il est hallucinant de voir avec quelle facilité Sakae Esuno est capable de mettre en place une multitude de retournements de situation, tout en se débarrassant du superflu. L'auteur ne s'embarrasse jamais avec des informations inutiles. Son récit est brut, direct, ce qui, couplé à l'ingénieux système des téléphones prédisant l'avenir, ne cesse de surprendre, de prendre au dépourvu le lecteur, qui retient son souffle de la première à la dernière page.
Et bien entendu, le tout est porté par des personnages plus ravagés que jamais, entre le numéro 10 et sa horde de canidés qu'il élève de manière très particulière, le nouvel ami de Yukiteru qui se prend pour un détective en puissance, et une Yuno plus ravagée que jamais et qui n'hésiterait pas, une fois de plus, à sacrifier la vie de ses camarades pour sauver celle de Yukiteru, voire à tuer sauvagement quiconque serait susceptible de s'opposer ne serait-ce que d'un cheveu à son union avec celui qu'elle aime.
Par ailleurs, en fin de volume, la relation entre nos deux héros prend à nouveau un tournant inattendu. Quant à la toute dernière page, elle nous promet une suite qui va enfin s'intéresser aux véritables intentions d'un personnage qui, jusqu'à présent, intriguait énormément. Cela suffit pour nous donner envie de lire la suite au plus vite.

En attendant, Mirai Nikki est toujours aussi excellent après quatre volumes, voire encore meilleur. Le récit peut régulièrement paraître simpliste et doté de quelques incohérences, mais cela rentre totalement dans le trip de l'auteur, qui nous offre ici ce que l'on attendait: un excellent divertissement doté d'une ambiance qui lui est propre, sans temps mort, bourré d'action, de retournements de situations inattendus, de suspense et d'une petite dose de mystère, et porté par une impressionnante galerie de personnages tous plus atteints les uns que les autres.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News