Magus of the Library Vol.2 - Actualité manga

Magus of the Library Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 03 January 2020

Chronique 2

Enfant, Shio Fumis, était traité comme un paria, si bien que sa seule manière de vivre sa passion pour les livres était de compter sur son amie d'enfance pour pouvoir pénétrer en douce dans la bibliothèque du village. Mais ça, c'était jusqu'à l'arrivée d'un groupe de kahunas, protecteurs des écrits de ce monde qui sont conservés dans la grande bibliothèque centrale d'Afshak. Marqué par cette rencontre, l'enfant grandit avec en lui un grand rêve: devenir plus tard, lui aussi, un kahuna ! Et c'est ainsi que, désormais devenu adolescent sept ans plus tard, il s'apprête à partir pour un long voyage jusqu'à Afshak, en vue de passer le périlleux examen de kahuna...

Si le tome 1 de Magus of the Library, séduisant dans son concept et dans la mise en place de son univers, était en quelque sorte le tome de la mise en place, de la découverte du héros et de l'installation en lui de son rêve et de sa quête, ce deuxième opus, lui aussi bien épais avec ses 250 pages, est, de son côté, le tome du voyage devant mener le héros jusqu'à sa quête, à savoir l'examen. Un voyage dont la construction est somme toute assez linéaire, puisque Shio est voué à faire quelques haltes et que chaque chapitre est dédié à l'une de ces haltes. Mais un voyage facilement captivant, tant le mangaka Mitsu Izumi parvient à y distiller de nouvelles choses importantes pour son récit.

A commencer, bien sûr, par les retrouvailles avec un Shio qui a donc bien grandi et qui, pendant toutes ces années, n'a aucunement perdu de vue son rêve et a pris soin de la consolider. Le paria un peu chétif et malheureux des débuts n'est plus: il affiche plus de confiance, plus de détermination, et a toujours avec lui une soif de découvertes et de rencontres qui vont animer son voyage. Il s'agit d'une véritable redécouverte de cet attachant héros, dont la curiosité et le caractère vont, à chaque halte de son périple, lui apporter quelque chose: de nouvelles rencontres dont des amis/rivaux bien sûr, ces visages supplémentaires étant d'emblée bien campés. Mais aussi des confrontations à des figures moins amicales, et même l'"adoption" d'une petite créature qui risque d'être très particulière. Et à travers tout ceci, c'est également l'univers global qui continue de s'enrichir petit à petit. A travers le parcours de Shio, on a l'occasion de comprendre un peu mieux certaines choses, comme la place des femmes, la raison pour laquelle quasiment tous les kahunas sont justement des femmes, de ce fait la délicatesse supplémentaire pour notre héros de devenir kahuna, l'insistance assez régulière sur le fait que l'examen est très difficile... Et chaque halte, chaque nouveau lieu atteint par Shio, est aussi l'occasion de voir l'auteur continuer de s'ouvrir nombre de possibilités dans ses développements à venir, tout en faisant montre de pas mal d'imagination dans ses espèces créées et dans ses mises en valeur des livres et des imaginaires qu'ils recèlent.

Enfin, ce voyage est aussi l'occasion pour Izumi de continuer à montrer d'excellentes choses dans ses dessins, ses planches aux inspirations généralement orientales continuant de fourmiller de détails, aussi bien côté personnages et tenues que côté décors. C'est riche, beau, on y trouve pas mal d'influences voire de clins d'oeil (par exemple, l'escalier de l'une des librairies ressemble beaucoup à celui de la célèbre librairie Lello à Porto au Portugal, considérée comme l'une des plus belles du monde, et qui aurait aussi inspiré Harry Potter entre autres).

Mitsu Izumi livre alors ici un volume à la fois différent et tout aussi séduisant que le premier tome, surtout car il sait profiter du concept du voyage pour apporter nombre d'enrichissements, de nouveaux visages, etc... pour continuer d'installer son imaginaire, en somme. L'examen, lui, commence tout juste dans la dernière partie du tome, en se montrant effectivement déjà éreintant avec sa première épreuve, et en testant comme il se doit la passion et la détermination de Shio. Une très belle lecture, certes un peu linéaire dans le concept de ce tome-ci, mais foisonnante et annonçant une suite toujours plus captivante et merveilleuse.


Chronique 1

Les années ont passé, et Shio Fumis a bien grandi. Plus âgé, plus mature et plus costaud, le voilà prêt à tenter de devenir un Kahuna. Il entame ainsi son voyage vers Afshak, lieu où se trouve la bibliothèque centrale, et par conséquent le lieu du très difficile examen. Bien des rencontres attendent Shio durant son périple, tant d'épreuves qui mettront ses talents à contribution.

Après un premier volume qui constituait une excellente entrée en matière dans l'univers foisonnant de Mitsu Izumi, c'est avec ce second opus que l'aventure de Magus of the Library semble débuter. Un véritable euphémisme puisque quelques passages, ci et là, semblent teaser l'avenir de la série ainsi que ses fortes ambitions. Ça met forcément l'eau à la bouche, mais nous n'en sommes pas encore à un stade si avancé du scénario.

La première étape de la série, simple dans sa forme, consiste à faire passer l'examen des Kahunas à Shio, qui ne s'est nullement détourné de sa voie au fil des années. Le retrouver quelques années plus tard est d'ailleurs un excellent tour de force de la part du mangaka puisqu'on découvre un protagoniste totalement nouveau, plus sûr de lui d'une part, mais aussi plus mature. Une véritable redécouverte du héros donc, qui apporte bon renouveau dès les premières pages.

La forme de cette suite change, aussi. L'heure n'est plus à la situation initiale de l’œuvre mais aux péripéties qui vont guider le héros vers l'accomplissement de la première étape de son parcours. Pour cela, l'auteur découpe son tome en petites phases qui permettront à Shio de vivre quelques aventures et faire des rencontres plaisantes (bien que pas toujours), un découpage assez simple mais particulièrement efficace tant chaque chapitre permet d'aborder de nouvelles facettes des personnages et de l'univers. Mitsu Izumi a donc encore beaucoup à dire sur son monde, véritable incarnation imaginaire de l'amour du mangaka pour la littérature, tout en entretenant superbement cette idée de la lecture qui reste vecteur de paix et source d'évasion pour chacun. Ça peut paraître naïf dit comme ça, mais le rendu sur le papier est particulièrement immersif.

Alors, chaque épisode de ce second tome se savoure comme une petite aventure qui apporte son lot de rencontre et de rebondissement, le tout appuyant en permanence l'univers. C'est toutefois la fin du tome qui change un peu la donne, puisque l'examen des Kahuna est abordé. Une excellente chose, puisque le récit semble ne pas être destiné à tourner en rond et à toujours aller de l'avant, à la manière d'un bouquin bien écrit. Et à cet instant, l'histoire redouble d'intensité : l'examen est présenté comme difficile, l'idée d'en faire une sorte d'épreuve scolaire nécessitant une rigueur absolue de lecteur étant bien trouvée. On aurait pu s'attendre à quelque chose de plus mystique, aussi Mitsu Izumi aborde son examen en nous prenant légèrement à contrepied, même si les épreuves suivantes pourraient prendre une orientation différente. Tout un programme, donc, ce qui augure un troisième tome passionnant.

En résulte un second tome qui confirme tout le bien qu'on pouvait penser de la série, après le premier opus. L'univers de Magus of the Library reste un plaisir à découvrir, tant l'auteur semble prendre autant de bon temps à nous le présenter et à le mettre en dessin avec son style dense et détaillé. A ceci s'ajoute un héros plus mûr et qui se révèle touchant à certains moment, notamment lors d'une certaine séquence du dernier chapitre, et des péripéties toujours plaisantes à suivre. Un excellent deuxième volume, donc... On en redemande forcément.
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News