Ma vie dans les bois Vol.8 - Actualité manga

Ma vie dans les bois Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 12 September 2019

Shin découvre "La vie secrète des arbres", le célèbre livre de Peter Wohlleben, et en plus de souvenirs liés aux débuts de sa vie en pleine nature, cela lui rappelle également certains rêves qu'il avait quand il était enfant, à commencer par celui de construire une cabane dans une arbre. Ni une ni deux, le voici parti pour enfin accomplir ce rêve de gosse inachevé, porté par toute l'expérience acquise dans son quotidien en autarcie !

La construction de la cabane dans l'arbre va occuper environ la moitié du volume, et une nouvelle fois l'auteur ne nous prive d'aucun détail pour proposer une expérience de lecture riche et immersive, allant de l'évocation de ce que représente pour lui ce rêve d'enfant, jusqu'aux nombreuses étapes ayant été nécessaires pour bâtir cette construction, en passant par les considérations financières, les difficultés, les parties techniques, les aides reçues par plusieurs personnes qui ont été essentielles dans cette entreprise... Comme quoi, il ne faut jamais totalement oublier ses rêves de gosse. Et si le fameux livre de Wohlleben vous intéresse, sachez qu'il est paru en France en 2017 aux éditions Les Arènes !

Au-delà de cette assez longue partie, l'auteur, bien sur, continue d'évoquer pas mal d'autres choses: les cigales et leur mue, la fabrication de poteries au réchaud, les souvenirs des baquets traditionnels et leur utilité parfois oubliée face à une société beaucoup trop "plastifiée"... C'est toutefois une autre partie de quelques chapitres qui attire peut-être le plus l'attention, celle où le mangaka revient sur les conséquences de la catastrophe de mars 2011 sur une rivière non loin de là, la rivière Kido, qui était réputée pour ses nombreux saumons. Vite et bien, le mangaka s'applique à revenir sur le destin de cette rivière et de sa population poissonnière au fil de ces dernières années, en mettant notamment en avant un message plutôt optimiste autour de la vie qui a repris peu à peu son cours en cet espace naturel. Le tout, sur fond d'observations sur cette zone, de pêches-tests et de prises réglementées.

Après huit volumes déjà bien fournis, le mangaka-débrouillard a toujours autant de choses à raconter sur un mode de vie qu'il suit depuis désormais un bon petit nombre d'années, et il est toujours aussi intéressant et enrichissant de suivre cette manière de vivre autrement, en marge de la société moderne et de ses excès.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News