Last Hero Inuyashiki Vol.10 - Actualité manga

Last Hero Inuyashiki Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 12 Mars 2018

Les catastrophes causées par Hiro auront eu un effet positif : le rapprochement entre Ichiro Inuyashiki et sa famille quand ces derniers ont découvert la vérité à son sujet. Pourtant, la paix est de courte durée quand le gouvernement américain annonce la chute imminente d'un astéroïde sur Terre. L'humanité semble condamnée, mais M. Inuyashiki ne l'entend pas de cette oreille. Au contraire, il compte bien partir à la rencontre de la comète pour tenter de la dévier de son orbite...


C'est avec ce dixième volume que s'achève Last Hero Inuyashiki, œuvre de Hiroya Oku qui se sera montrée particulièrement impitoyable et qui, derrière une confrontation basique du bien contre le mal, aura proposé un divertissement haletant, porté par son lot de personnages attachants et/ou plus complexes qu'il n'y paraissait au départ.


Ce dernier opus doit donc régler l'ultime question du titre : la chute de la comète présentée en fin de tome précédent. Une idée qui semble sortir de nulle part, mais qui sera idéale pour conclure le récit, en plus de porter une certaine symbolique. Car après avoir été confronté à un mal pur en la personne de Hiro, l'humanité doit faire face à une situation dont elle ne peut se tirer elle-même... a priori. La totalité du volume sera donc consacrée au plan d'Ichiro Inuyashiki pour tenter de détruire le caillou géant, le tout porté par plusieurs rebondissements qui dirigeront la série vers une fin définitive, sans ouverture possible.


Bien que le tome se lise, comme les précédents, à vitesse grand v, Hiroya Oku nous offre un dernier divertissement qui reste efficace d'un bout à l'autre, grâce à sa tension bien plus extrême que dans les tomes précédents. Si le lecteur se doutait depuis le départ que Hiro serait vaincu par M. Inuyashiki, l'enjeu créé avec la comète nous fait nous questionner sur l'issue de la série, bien que les quelques rebondissements finissent pas vite nous aiguiller sur la conclusion de l'histoire.  En résulte une succession d'événements efficaces, mais qui ont aussi pour mérite d'apporter un développement final convaincant aux deux personnages principaux que sont Ichiro Inuyashiki et Hiro Shishigami. Hiroya Oku maintient donc une certaine complexité chez ses figures clefs, surtout du côté de Hiro, si bien qu'on serait presque tenté de lui accorder notre pardon, malgré les atrocités qu'il a commises. Une culpabilisation du lecteur qui semble volontaire de la part du mangaka qui aura donc réussi à parler d'humanité durant son titre, d'autant plus que la conclusion apporte son lot d'émotion, permettant au lecteur de refermer cet ultime volume avec un petit pincement au cœur. Néanmoins, Last Hiro Inuyashiki pouvait-il se finit autrement ? Pas sûr, aussi l'auteur a peut-être opté pour l'une des meilleures fins possible, une conclusion aux interprétations multiples.


Finalement, le seul vrai bémol de cette fin sera le découpage de Hiroya Oku, qui force le tome à se lire très vite. On s'attarde alors peu sur certains événements finaux, la fin étant amenée assez vite, comme si le mangaka avait perdu trop de temps dans les chapitres précédents sur sa mise en scène qui ressemble parfois à un storyboard ultra détaillé.


A noter que pour ce dernier tome, les éditions Ki-oon auront salué la fin de l'aventure d'Ichiro Inuyashiki avec une bien belle édition collector. Pour un petit euro de plus par rapport à l'édition standard, ce dixième tome sera accompagné d'un sympathique livret exclusif, contenant de nombreuses illustrations couleur ainsi qu'un court chapitre inédit, initialement publié dans le Shônen Magazine durant l'année 2015, au Japon. Loin d'être anecdotique, ce chapitre se déroule durant la première partie de l'histoire, et apportera un regard encore différent sur Hiro Shishigami, alors qu'il commençait à perpétrer ses carnages à travers le Japon. On saluera aussi la qualité du livret, rigide et au papier solide, qui accueille aussi trois cartes illustrées qui incluent le même effet holographique que sur les couvertures. Les fans de la série auraient donc tort de se priver...


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News