Last Hero Inuyashiki - Actualité manga
Last Hero Inuyashiki - Manga

Last Hero Inuyashiki

Rédaction
Lecteurs
16.41/20
Manga - Last Hero Inuyashiki
Age conseillé
Faites connaissance avec M. Inuyashiki : 58 ans, modeste employé de bureau, atteint d’un cancer en phase terminale, et… super-héros à ses heures perdues !

Résumé

À 58 ans, Ichiro Inuyashiki est loin d’être un modèle pour ses enfants. Vieux avant l’âge, méprisé de tous, il a vécu toute sa vie en employé de bureau minable et n’a pour toute amie que sa chienne Hanako. Comme si cela ne suffisait pas, on lui diagnostique un cancer en phase terminale lors d’un examen de routine… C’en est trop pour le pauvre vieillard. Alors qu’il pleure de désespoir dans un parc en pleine nuit, une lumière aveuglante apparaît… et c’est l’impact !
À son réveil, étendu dans l’herbe, Inuyashiki n’est plus le même. Il a été transformé en cyborg surpuissant, libre de faire ce qu’il veut de ses nouveaux pouvoirs, le meilleur comme le pire. Et il n’est pas le seul dans ce cas…

Trailer Last Hero Inuyashiki

Les points forts de la série:

À nouveau corps, nouvelles responsabilités : devenir un héros, ou le pire cauchemar de l’humanité... Découvrez Last Hero Inuyashiki, la nouvelle série choc de Hiroya OKU (Gantz), le maître de la SF contemporaine !
Lancé comme un défi dans un univers de l’entertainment plutôt habitué aux héros jeunes et lisses, l’improbable Last Hero Inuyashiki a su faire mouche dès sa sortie au Japon, où il a bénéficié d’un formidable accueil critique et commercial !

Derniers commentaires

Féfé

De Féfé, le 22 Novembre 2022 à 22h48

20/20

Olimaat

De Olimaat [57], le 18 Septembre 2021 à 19h09

11/20

Ca y est je viens de terminer les dix tomes de Last Hero Inuyashiki et ce d'une seule traite. Je suis très surpris par cette œuvre qui a été capable du bon comme du mauvais. C'est un manga qui est beaucoup dans la contemplation ; on a souvent, principalement au début d'ailleurs, Inuyashiki qui marche dans le Japon et finalement dans un sens va peu à peu réaliser toute la cruauté et l'injustice du monde tout en étant également victime d'un quotidien familial qui selon lui ne prend plus tout à fait attention à lui, c'est d'ailleurs ce pourquoi il va accueillir un chien.
C'est véritablement une approche qui m'a séduit et j'aurais vraiment aimé que cela continue, cependant l'auteur va peu à peu s'entêter dans un marasme classiciste et élaborera une série de clivages très manichéens tout d'abord en diabolisant sans mesure les réseaux sociaux en apportant aucune réflexion ( du pur bashing ) puis l'essence des personnalités du protagoniste fondamentalement gentil et d'un antagonisme, je n'oserais pas dire fondamentalement méchant car l'auteur a quand même essayé de l'humaniser mais encore une fois dans des extrêmes abyssaux.
Hiroya Oku ici n'a pas pris de mesure : le méchant est méchant puis gentil puis méchant puis gentil puis méchant puis gentil. 

Ces changements sont alors bien trop abrupts et je le redis, je regrette fondamentalement cette perte au fur des tomes de la contemplation qui, je trouve, était à l'origine du charme naissant du manga. Cet affrontement exagérément binaire entre le bien et le mal se ressent abusivement, je vise ici le tome 8 précisément.

Tome 8 où clairement Inuyashiki gagne juste parce qu'Oku devait le faire gagner, il n'y a aucune vraie raison scénaristique pour expliquer une puissance supérieure à celle de son adversaire, doté d'un corps jeune et en forme

Je parle quand même du dessin car on l'a voulu comme, sans trop m'avancer, l'essence du manga. Ce dessin numérique que je trouve certes esthétiquement froid sied tout de même au genre que j'oserais nommer néologiquement contemplativité amère (type Taniguchi à certains égards) dans le sens où la réalité est dépeinte comme parfaite dans son esthétisme mais si parfaite qu'elle y perd son âme, ce qui laisse un sentiment amer.
Avant de terminer, je vais juste souligner une ressemblance qui m'a crevé les yeux quand je l'ai lu : c'est Parasite en un peu différent non ? La manière dont les robots se prennent les balles et se disloquent est pareillement représentée que la manière d'agir des parasites d'Iwaaki et je vois également une ressemblance avec les conflits idéologiques des robots et des parasites entre eux. Bon soit, j'ai trouvé cela assez pertinent pour le souligner, c'est peut-être parce que Parasite m'a laissé un superbe souvenir et qu'inconsciemment je le vois partout x)).

GhosT

De GhosT [1188], le 19 Décembre 2020 à 14h17

13/20

Les trolls/haters me feront toujours rire surtout quand ils vous annoncent qu'ils n'ont pas lu le manga et se permettent de l'ouvrir en faisant des comparaisons foireuses voire douteuses tout en se mettant tellement des oeillères qu'ils n'ont rien compris à l'histoire et se permettent même de dire que l'auteur est un psychopathe... Ce niveau de condescendance et de connerie parfois qu'on peut lire...

 

M'enfin, il faut de tout pour faire un monde même des abrutis. Bref, je ferme la parenthèse et on se reconcentre sur l'oeuvre.

 

Alors, que dire sur Last Hero Inuyashiki?

 

Et bien, à titre personnel, je le trouve moins bon que Gantz. Et c'est bien dommage car le titre avait du potentiel et je m'attendais vraiment à une histoire explosive surtout passée les premiers tomes qui posent bien le contexte et son cheminement. D'ailleurs, on peut dire que l'histoire, sur ses 10 tomes que comptent la série, est découpée en 3 parties qui sont liées entre elles et qui sont la conséquence des choix pris par nos protagonistes dans chacune d'elles.

 

Pour poser la base, nos 2 protagonistes vont recevoir un pouvoir suite à cette fameuse nuit dans le parc qui va radicalement changer leur vie à chacun.

 

Car oui, l'idée est d'en introduire 2 (avec des personnages secondaires gravitant autour) et de les suivre chacun adoptant une manière différente dans leur quotidien : l'un acceptant facilement ces nouveaux pouvoirs et l'autre sombrant dans un premier temps dans le déni.

 

Cela est révélateur, d'ailleurs, de la part d'humanité de chacun d'entre eux : à savoir l'un qui a abandonné sa foi en l'espèce humaine car il est incompris (et du coup un fort ressentiment d'injustice et surtout de rejet vis à vis de la société) et l'autre qui veut juste se faire accepter et surtout aimer de sa famille dont les années ont fait qu'il est devenu invisible et insignifiant (on peut parler d'éloignement) que ce soit aux yeux de celle-ci et de ses collègues de travail (et donc indirectement de la société).

 

S'ensuit donc ce changement radical qui va transformer leur vie et celui du monde entier.

 

Car, oui, leur quotidien va être tellement chamboulé suite à cela, que les conséquences directes voire indirectes de leurs actes et les répercussions dans leur vie et de leurs proches va se révéler, pour l'un, un outil de vengeance personnelle (même si dire cela est réducteur, il vous faudra lire la série pour le comprendre) tandis que pour l'autre, une voie vers une sorte de rédemption. 

 

Concernant les dessins, on aime ou on n'aime pas. L'auteur aime abuser de l'informatique et çà se ressent lors de la lecture. Par moment, je trouve que cette patte graphique est un chouia exagéré car il y a trop de ces images <retravaillées> tandis que lors de certaines scènes cela fait vraiment ressortir l'action qui s'y découle et de permettre une meilleure immersion.

 

Tiens, on va d'ailleurs évoquer le gros point noir de cette série : la lecture.

 

Rapide, très rapide, trop rapide. C'est simple, Last Hero Inuyashiki fait partie des titres qui se lisent en 20-30 minutes par tome (pour ma part). Et çà c'est un peu rageant quand on voit le prix affiché à 7,9E. Petit aparté sur le dernier tome qui pour 0,75E supplémentaire apporte un réel plus non négligeable, voire même indispensable, et qui apporte un chapitre spécial supplémentaire (et qui d'ailleurs montre bien contrairement à ce que certains trolls peuvent dire que notre Hiro n'est pas celui qu'on pense et que l'auteur n'est pas un psychopathe : mais bon comme dit il faudrait déjà lire l'oeuvre ou se renseigner un minima).

 

Un univers bien barré?

 

Et bien oui. On se retrouve avec une série dans l'esprit de ce que propose habituellement Oku Hiroya : à savoir de l'action tirant vers le WTF par moment, mélangé avec de la S-F le tout dans son style si particulier.

 

Personnellement, j'ai pris cette série comme elle se doit d'être prise : du divertissement. Même si, ce serait réducteur de s'arrêter à cela (ceux et celles connaissant l'auteur le savent). On ressent également très fortement lors de la lecture, la critique vis à vis de la société via nos 2 protagonistes : à savoir l'exclusion, l'individualisme, la technologie et j'en passe.

 

Malgré tout, on retrouve également l'un des messages qu'aiment transmettre l'auteur : l'amour. Que ce soit pour notre célibataire ou notre <papy> et sa famille, Hiroya Oku arrive à transmettre ce sentiment et les messages forts gravitant autour de ce dernier tout au long de la lecture de Last Hero Inuyashiki. D'ailleurs, on se rendra vite compte que nos 2 protagonistes malgré leurs décisions et leurs caractères différents se ressemblent plus qu'ils ne pensent et que cet <amour> apparaîtra comme l'élément salvateur.

 

Et cela d'ailleurs se ressentira lors des 2 derniers tomes qui font vraiment le taf (malgré une fin un poil rushée et prévisible personnellement).

 

C'est d'ailleurs là qu'on se rend compte que Last Hero Inuyashiki a un goût de trop peu au vu de la qualité de sa première et dernière partie. Ce n'est pas que la seconde est mauvaise en soi juste que le rythme est inégal et que la direction prise par l'auteur ne m'a pas emballé plus que cela (et cela se ressent au niveau de la lecture).

 

Que retenir au final de Last Hero Inuyashiki?

 

Bref, vous l'aurez compris, cette série s'adressera avant tout aux fans de l'auteur qui n'auront aucun mal à suivre et à lire cette série.

 

Pour les autres, si vous adhérez au style graphique avec de l'action, combiné avec de la SF (malgré le côté violent de certaines scènes qu'il faut quand même souligner) vous devriez apprécier Last Hero Inuyashiki si tant soit peu que vous prendrez cette série pour ce qu'elle est : une bonne série B divertissante (sans être péjoratif bien au contraire).

 

A noter que l'édition de Ki-oon est de bonne facture avec des jaquettes originales (elles sont holographiques).

 

Ma note finale tendrait vers le 14/20 même si, comme dit au vu du prix élevé de la série et de la rapidité de lecture de la série, je mettrai un 13/20 qui n'est pas une mauvaise note en soi mais qui montre surtout ce petit goût d'amertume et de cette sensation que Last Hero Inuyashiki a un goût d'inachevé pour ma part malgré une fin qui fait le taf.

SurenchereDeBetises

De SurenchereDeBetises, le 03 Janvier 2020 à 13h37

1/20

Je n'ai pas lu le manga mais seulement vu l'anime (PrimeVideo pour public de 13 ans... ça craint vraiment leur classification... un 18 aurait été plus juste) et franchement, les auteurs qui font dans la surenchere de violence gratuite me tape sérieusement sur le système... Surtout quand le heros est toujours aussi débile, jeune comme vieux apparemment et qui met une éternité (généralement la moitié des épisodes / tomes) avant de comprendre ce qui lui arrive... Autant Gantz était regardable avec un sac à vomis, car on shoote des extraterrestes monstrueux, autant tuer de sang froid des innocents de tout âge (du bambin au pépé en passant par la mère de famille), on peut se demander s'il y a vraiment une critique derrière, ou bien l'auteur est complètement dérangé et a des envies de meurtre... Peut-être est-il comme son psychopathe de personnage ? Bref, l'auteur est définitivement sur ma blacklist.

Korom

De Korom [375], le 10 Mars 2019 à 19h30

16/20

un retour en froce de la part de l'auteur de Gantz.

Qu'on soit fan ou pas de son style, le manga ne laissera personne indifférent. Très bonne histoire, bons personnages, à lire absolument!

Voir tous les commentaires

Les images de Last Hero Inuyashiki

Voir toutes les images du manga

Les volumes de la série

Voir tous les volumes du manga
Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki Vol.1
top
Vol.1
Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki Vol.2
top
Vol.2
Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki Vol.3
Vol.3
Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki Vol.4
top
Vol.4
Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki Vol.5
top
Vol.5
Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki Vol.6
Vol.6
Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki Vol.7
top
Vol.7
Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki Vol.8
Vol.8
Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki Vol.9
Vol.9
Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki Vol.10
top
Vol.10

Edition Spéciale

Manga - Manhwa - Last Hero Inuyashiki - Edition Collector Vol.10
Vol.10