Kamuya Ride Vol.3 - Actualité manga

Kamuya Ride Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 21 April 2021

Monko et Takeru parviennent jusqu'à la capitale mais pas forcément dans les conditions qu'ils espéraient: ils ont été capturés par la troupe des boucliers noirs, de valeureux guerriers menés par la puissante Ototashi! Rapidement le malentendu est levé et Monko est pressé de pouvoir présenté son art à sa majesté, chose qu'il aura rapidement l'occasion de faire puisqu'il est convoqué par ce dernier! Malheureusement l'entrevue va mal tourner car l'empereur croit reconnaître une personne ayant été exécuté...

On peut dire qu'on l'aura attendu ce troisième opus de Kamuya Ride, et comme souvent les choses qu'on attend le plus il faut les savourer! Malheureusement ce volume, prenant du début à la fin, se lit bien trop vite pour combler cette horrible frustration!
Ne vous attendez pas à une critique totalement objective, je suis un fan inconditionnelle de Masato Hisa, pensant sincèrement qu'il transforme tout ce qu'il touche en chef d’œuvre!

Ce troisième opus s'ouvre non pas sur nos héros mais sur Uzume, celui qui réveille les démons que nos héros ont du combattre! On pensait qu'il était le cerveau, mais il appartient à un clan où il partage le sommet de la hiérarchie avec quatre autres monstres! Rapidement l'auteur nous expose leur objectif et on devine une quête longue et passionnante pour nos héros qui vont devoir affronter bien des dangers...il n'en fallait pas plus pour relancer totalement l'excitation!
C'est d'autant plus prenant que le cadre même de la rencontre entre ces cinq personnages est absolument bluffant!
A noter qu'en fin de tome on trouve un lexique revenant sur les personnages historiques introduits dans la série, afin de mieux comprendre les références, ce qui est réellement bénéfique pour nous autres Européens, bien moins familiarisés avec le folklore Japonais que les japonais eux mêmes.

On revient ensuite sur nos héros avec une succession de scènes assez fluides pour arriver jusqu'à la rencontre entre Monko (qui pour rappel a perdu la mémoire et ignore jusqu'à son identité) et l'empereur qui va immédiatement le reconnaître! Un gros indice sur la potentielle identité de notre héros est donné mais le mystère demeure entier puisqu'il est censé être mort!
Et c'est alors que l'inattendue se produit, les différents personnages introduits jusque là, qu'on pensait formant un début d'équipe pour lutter contre le mal (d'autant plus que l'auteur semble grandement s'inspirer des sentais...donc on est en droit d'attendre à voir une équipe se former) vont s'opposer! Monko va devenir un fugitif et va devoir lutter contre ceux qu'il a aidé précédemment!

La mise en scène est remarquable et le tout est toujours aussi incroyablement servi par le trait et le remplissage du noir d'un auteur qui n'est jamais à court d'idées et qui nous propose sans cesse de vrais petits bijoux!
Le rythme est assez dense et intense, tout en étant particulièrement fluide...on en redemande, et si possible rapidement!

Je ne le dirai jamais assez mais Masato Hisa est un véritable génie méconnu et c'est tout à l'honneur de Vega de prendre le risque de nous proposer sa dernière série en date, et je les en remercie!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News