Kamiyadori Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 16 December 2009

Ce quatrième volume se présente sous la forme d'un long retour dans le passé ayant pour personnage central Gilard, que nous suivons à partir de son enfance, et plus précisément de sa première rencontre avec Alisa. Nous découvrons donc tous les évènements, les rencontres, les coups durs, les morts qui ont marqué la vie de cet homme, et ce qui a fait qu'il est devenu le "bras droit" que l'on connaît aujourd'hui. A travers tout ceci, le voile continue de se lever peu à peu sur certains personnages, le Kamiyadori, et le véritable but de la Cathédrale.
L'ensemble est toujours mené tambour battant, l'action est à nouveau au rendez-vous, magnifiée par le style ultra dynamique et un brin crade de Kei Sanbe.

Malheureusement, aussi plaisant à suivre soit-il, ce volume comporte les mêmes défauts que le précédent: des révélations sont là, mais ce ne sont pas forcément celles que l'on attendait, et on a parfois bien du mal à voir où Kei Sanbe veut en venir, et surtout, comment il va pouvoir boucler sa série avec le cinquième et dernier tome. Durant la lecture, le fonctionnement de la Cathédrale et le rôle précis de ses différents membres restent toujours aussi peu clairs, et il faut attendre les pages bonus à la fin de ce tome pour enfin comprendre clairement le rôle du "Traqueur", des "Porte parole" et des "Bras droit". Il est assez regrettable que le mangaka n'ait pas pris la peine d'expliquer clairement tout ceci dans le récit en lui-même, et qu'il ait fallu attendre l'avant-dernier volume pour avoir ces explications.

Au final, ce quatrième volume de Kamiyadori est certes bourré de révélations, mais des révélations qui ont, pour la plupart, un arrière-goût d'inutile. Le manga reste toujours aussi divertissant, mais on a l'impression d'avoir affaire à un semi-gâchis.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News