Jujutsu Kaisen Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 23 December 2021

Chronique 2 :

Les affrontements dans le métro se poursuivent, et maintenant que la barrière est levée, les exorcistes peuvent aller aider leurs camarades et tenter de sauver les humains restants...mais les fléaux sont encore nombreux et ceux ci se sont particulièrement puissants!
Yuji se précipite dans le feu de l'action mais va tomber sur peut être plus fort que lui, un démon ayant soif de vengeance!

C'est un fait maintenant, Jujutsu Kaisen est devenu la nouvelle référence du genre, grâce à des affrontements dynamiques, des personnages variés et intéressants mais aussi et surtout grâce à des "méchants" charismatiques et bien construits!
Et même si on peut considérer que cette phase se déroulant dans le métro commence quelque peu à s'éterniser, force est de constater que le plaisir de découvrir un nouveau tome de la série est toujours aussi important! Gege Akutami continue de nous offrir un récit rythmé et intense avec des tomes qui se lisent tout seul tant ils sont prenants et inventifs!

Une fois encore ce sera l'action qui va dominer dans ce volume avec cette fois une grande place accordée à notre héros qui était quelque peu resté en retrait depuis le début de cette phase, l'auteur préférant mettre en avant d'autres personnages (ce qui n'est pas plus mal afin de leur donner de la consistance pour mieux étoffer le récit).
Suite au combat mené avec Megumi, Yuji se rend dans le métro où un adversaire l'attend de pieds fermes, le frère aîné des deux démons exterminés il y déjà quelques temps. Et si les deux premiers n'avaient pas causés trop de soucis à nos héros, il en sera tout autrement pour le dernier!
Mais ce combat, aussi prenant et bien construit soit il, ne sera pas le seul à nous occuper dans ce tome. Nobara va elle aussi faire face à un puissant adversaire qui va la mettre en difficulté... Et si dans le volume précédent, l'auteur insistait et démontrait la toute puissance de Satoru Gojo, ici il va exposer la toute puissance d'un autre exorciste de rang 1, à savoir Nanami, un personnage en retrait depuis trop longtemps et qu'on espère bien revoir plus souvent! Son entrée en scène, le déroulement du combat qu'il va mener et la conclusion de ce dernier, tout est absolument grandiose et épique; il déborde de charisme!
Le frère et la sœur introduits récemment seront bien évidemment de la partie et vont eux aussi briller avec facilité mais vont devoir se frotter au plus redoutable des dangers...

Un volume qui se lit certes très rapidement, mais qui nous tient en haleine de la première à la dernière page, grâce à un rythme qui ne ralentit jamais.
A noter quelques phases de combat uniquement graphiques du plus bel effet, servi par une mise en scène remarquable!

Un excellent volume pour un titre qui mérite sa place de référence du genre!


Chronique 1 :

Satoru Gojo scellé par l'ennemi, le quartier de Shibuya est devenu le théâtre d'un affrontement sans merci opposant les exorcistes au camp de Suguru et Mahito. C'est une véritable course contre la montre que mènent ainsi Yuji et les siens, les adversaires se multipliant dans cette situation d'extrême urgence. Chacun y va de son propre combat, affrontant les exorcistes, fléaux et maîtres des fléaux de l'ennemi...

Si on pouvait parfois trouver que les arcs de Jujutsu Kaisen manquaient d'enjeu, Gege Akutami a su nous surprendre avec son scénario actuel qui joue intelligemment sur la nature quasi imbattable de Gojo. L'exorciste, réputé invulnérable, est finalement tombé dans le piège de l'ennemi, si bien que ce monstre de puissance devient la personne à sauver, et tout échec serait un coup retentissant pour le coup adverse.

Alors, on ouvre ce douzième opus avec cette palpitation, celle de savoir comment nos héros parviendront à secourir (ou non) Gojo, d'autant plus que la situation à Shibuya est toujours aussi alarmante et que les puissants adversaires se font nombreux. Pour développer ce front anarchique, l'auteur permet à plusieurs de ses exorcistes phares de mener leurs combats, tant de duels qui maintiennent toujours un certain rythme au sein du récit, chose qu'on ne pourra certainement pas reprocher au volume. Si Yuji profite du duel le plus percutant (en plus d'être celui mis le plus à mal), Nobara et Kento Nanami ne sont pas en reste, le récit parvenant toujours à les mettre en avant tout en montrant quelques coups d'éclat de leur part. En terme d'action, difficile de reprocher à cet arc d'être fainéant, la série restant toujours riche en adrénaline.

On pourra alors regretter que ce douzième volet n'est que ça, une succession d'affrontements contre la clique adversaire, sans forcément prendre le temps de nous présenter réellement ces ennemis. Une exception a lieu avec le personnage de Choso, introduit depuis quelques volumes déjà, son combat comme Yuji sonnant alors comme fatidique et chargé d'enjeux et de haine. Au-delà du fait qu'il s'agisse de l'affrontement du héros de la série, c'est aussi la raison pour laquelle le duel nous porte plus que tous les autres, tout en entretenant une très forte intensité de par les limites du pouvoir de Yuji qui reste un exorciste novice, malgré sa progression et le fait qu'il abrite Sukuna en lui. On apprécie d'ailleurs que Gege Akutami ne profite pas du pouvoir du démon comme un deus ex-machina servi à chaque arc, loin de là.

La suite de Jujutsu Kaisen reste alors dans la lignée de ce qui était proposé jusqu'à présent. L'intensité ne faiblit jamais, la succession d'affrontements permet une mise en avant récurrente des différents personnages, les enjeux sont forts et la patte graphique, très noire, du mangaka amène sans cesse un cachet appréciable. Reste qu'on attend de voir l'aboutissement de cet arc narratif, un point d'orgue qui sera sans doute décisif dans notre appréciation de la partie en cours.
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

14.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News