Jojo's bizarre adventure - Saison 8 - Jojolion Vol.9 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 8 - Jojolion Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 13 Décembre 2018

Chronique 2
  
Josuke rencontre Jobin Higashikata, père de Tsurugi et fils ainé de la famille, vouant une passion sans nom aux lucanes. Par le plus pur des hasards, Josuke apprend que Jobin sait quelque chose sur les fameux fruits pouvant guérir la maladie dont souffre les nouveaux membres de la lignée. Suite aux conseils de Tsurugi, il décide de pousser Jobin à bout via un duel de lucanes, afin de lui soutirer des informations...

La collection d'insectes est quelque chose d'assez marqué au Japon, mais qu'il est difficile de comprendre pour un lecteur français. Et c'est ce contexte que Hirohiko Araki utilise pour dévoiler l'affrontement de ce tome, un duel entre Josuke et Jobin où chacun va faire combattre sa lucane ! Encore une fois, Jojo déjoue nos attentes et présente un concept bien farfelu, sachant que les Stand ne sont jamais bien loins.

Ceci dit, l'originalité est une chose, mais cette formule réussie-t-elle dans le présent volume ? Oui, la bizarrerie du concept mêlé aux facultés des Stand apportant justement un affrontement assez unique, et surtout riche en tension. Le lecteur s'intéresse alors plus aux lucanes qui combattent qu'aux personnages, tout en se demandant de quelle manière les pouvoirs seront utilisés, créant sans doute le combat d'insectes le plus palpitant jamais dépeint.

Outre cette brillante idée, l'auteur entretient toujours aussi bien cette aura de mystère liée aux Higashikata, ici avec le personnage de Jobin qui apparaît aussi sympathique que douteux. L'intensité monte peu à peu dans ce tome où, en plus de remporter son combat, Josuke ne doit surtout pas éveiller de soupçons s'il veut obtenir les informations qu'il souhaite. A ce titre, la dernière partie du volume se montre brillante par l'atmosphère de danger présentée, tout en incluant Yasuho et Tsurugi dans l'équation. Si le tome n'apporte pas de nouvelle révélation, il traite le passage autour de Jobin avec une grande efficacité, tout en sachant que l'issue de cette situation pourrait amener de grands chamboulements dans Jojolion.

Cela devient donc une coutume dans cette huitième partie de Jojo's Bizarre Adventure, mais l'aura si mystérieuse et particulière de Jojolion réussit toujours au titre. Les idées de l'auteur sont toujours aussi farfelues et inventives et le rythme efficacement géré. Après une lecture tome à tome, avec le délais d'attente que cela inclus, nuls doutes qu'une lecture marathon de cette huitième partie sera aussi savoureuse.
  
  
Chronique 1
  
Alors que Josuke découvre l'existence d'un mystérieux fruit capable de soigner la maladie qui touche les premiers nés de la famille Higashikata, il découvre également que Jobin, le père de Tsurugi, semble lui aussi connaître l'existence de ce fruit et le cache à sa famille... Il va donc tenter de piéger ce mystérieux personnage, et un duel des plus originaux commence alors...

Pour ce qui est de l’originalité, une nouvelle fois Araki fait très fort!

Si on s'y perd un peu avec l'intrigue de cette partie qui se veut très mystérieuse et apporte pour le moment bien peu de réponses à tous les mystères que l'auteur soulève, alors que même les pouvoirs des Stands se montrent aussi originaux que complexes (mais ceci n'a par contre rien d'une nouveauté), ici Araki parvient à nous tenir complètement en haleine avec un duel encore jamais vu dans un récit de la sorte...un affrontement de lucanes! Et il va faire durer la tension avec ceci durant facilement les trois quarts du tome, voire davantage! Un génie!

Alors, soyons clairs, ce tome n'est clairement pas fait pour les phobiques des insectes, car Araki va nous les présenter dans les moindres détails, entre pattes et mandibules...tout y passe. Si en plus de cela on ajoute des démembrements et de la torture envers ces insectes, il faut admettre que ce tome n'a rien de bien ragoutant...c'est clairement dégueulasse pour être honnête...mais qu'est-ce que c'est prenant! Un génie on vous dit!

Le duel qui va opposer notre héros face au mystérieux Jobin va donc se faire au travers de ces insectes, chacun des protagonistes va placer son "destin" entre les pattes d'un insecte...et les enjeux seront bien plus importants que ce qu'ils croient, car c'est le destin même de Tsurugi qui se joue.

Le suspens est vraiment impressionnant malgré l'aspect étrange et anecdotique de la chose, car rappelons-le, on parle de combats d'insectes. Mais bien évidemment, et c'était à prévoir, plus qu'un affrontement entre insectes c'est un duel de Stands qui se joue, chacun usant discrètement de ses capacités. Et si on connaît déjà celles de Josuke, aussi étranges soient-elles, nous ignorons tout des capacités de Jobin...et si l'auteur nous en dévoile une partie, il semblerait qu'il en garde sous le pied pour la suite...Car ces matchs entre insectes n'étaient que le préambule à un autre affrontement...mais il nous faudra attendre le prochain tome!

Parallèlement à ça, Tsurugi rejoint Yasuho, et ensemble ils vont tenter de percer le mystère du lien entre Jobin et le fruit, grâce à l'aide de Josuke et au temps qu'il leur fait gagner...

Un tome passionnant malgré l'étrangeté de son contenu, et si nous n'obtenons toujours aucune réponse cela n'en demeure pas moins toujours aussi prenant et intrigant, au contraire nous avons même le sentiment que nous sommes sur le point de découvrir de nombreuses choses et cela rend tout ceci terriblement excitant!

Une nouvelle fois du grand Jojo!
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News