Jojo's bizarre adventure - Saison 8 - Jojolion Vol.22 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 8 - Jojolion Vol.22

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 30 November 2021

L'énigmatique Ojiro s'en prend à Tsurugi avant de s'attaquer directement à Jobin...ce dernier refuse dans un premier temps de lui révéler l'emplacement de la branche de Rokakaka, mais l'agresseur se montre persuasif!
De leur coté, Josuke et Mamazuku ont renoncé à poursuivre le directeur de l’hôpital...mais doivent malgré tout trouver un moyen de l'approcher sans déclencher l'aspect défensif de son redoutable stand!

Après l'excellente course poursuite du volume précédent, la tension va redescendre quelque peu...mais pas bien longtemps!
Ce tome se découpe clairement avec deux gros points d’intérêts centraux, avec chacun ses protagonistes et son antagoniste!

Si du coté de Jobin, l’antagoniste est clairement défini (on connaît son visage et son identité), il en est tout autrement du coté de Josuke et de Mamezuku qui en sont réduit à faire des suppositions avec le peu d'éléments dont ils disposent...mais quelque part les suppositions et déductions sont aussi l'une des grandes forces de la saga!

Dans une première partie donc on va s'attarder sur le fameux Ojiro qui s'en prend au clan Higashikata, menaçant de tuer deux d'entre eux...et n'étant pas loin d'y parvenir!
De ce coté, Jobin reste toujours aussi trouble, on ne sait toujours pas comment le situer par rapport à la situation, est il un allié ou un ennemi de Josuke? De même ses capacités nous apparaissent elles aussi des plus étranges et on peut supposer qu'il ne nous a pas tout dévoilé!
De plus, la radicalité avec laquelle il résout la situation dans laquelle il était compromis ne joue pas en faveur de son capital sympathie!

Ensuite on retrouve Josuke et son nouvel ami, Mamezuku qui tente de comprendre comment fonctionne le stand du directeur de l’hôpital et surtout comment le contrer. Et alors même qu'ils sont en pleine réflexion, ce sont eux qui sont une nouvelle fois contré et doivent subir les foudres (quasiment littéralement) de ce stand sournois.

Le volume se lit tout seul et on prend un grand plaisir à découvrir les pièges que tend l'auteur à ses personnages, mais une fois encore, certaines capacités de stand demeurent assez vagues et bien peu explicites, ce qui ne facilite pas la compréhension de toutes les situations.

Mais malgré ça, cela reste un très bon tome rempli de surprises, comme on est habitué avec Jojo!   


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News