Jojo's bizarre adventure - Saison 8 - Jojolion Vol.20 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 8 - Jojolion Vol.20

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 14 April 2021

En menant l’enquête, Yasuho va se rendre à l’hôpital universitaire où elle va tomber sur Mitsuba, la femme de Jobin qui vient de subir un traitement par un étrange médecin! Il se trouve que ce dernier n'est autre qu'un homme de pierre et un ennemi qui s'en prend aux deux jeunes femmes avec pour intention de prendre possession du corps de Mitsuba pour avoir accès au verger des Higashikata!

Il est hors de question de remettre en doute la talent de Hirohiko Araki, tout comme il apparaît improbable de dire que Jojo n'est pas une œuvre absolument passionnante et surprenante, mais n'importe quel maître peut avoir un coup de mou et nous proposer quelque chose d'inférieur à ce qu'il produit d'habitude!
C'est bien simple en lisant ce vingtième opus de Jojolion j'ai eu l'impression de replonger dans Stone Ocean, la sixième partie de la saga avec des affrontements brouillons, des pouvoirs à la limite du compréhensible, des situations totalement bordéliques qui ne participent pas au grandiose de l’œuvre!

Tout en restant dans la continuité de cette huitième partie de la saga où les situations rocambolesques se multiplient, où on commence à s'habituer à ne pas tout comprendre et où les pouvoirs des Stands sont plus étonnants qu'impressionnants, on a ici un volume avec un affrontement des plus étranges et des plus perturbants!

D'un coté, l'antagoniste du tome, le Doctor Wu (belle référence qui change des groupes musicaux) qui possède une capacité peu puissante mais particulièrement redoutable (il peut décomposer son corps en infimes particules et le reconstituer à volonté...dit autrement le doctor Wu peut se régénérer) et de l'autre Yasuho avec un Stand dont je ne comprends toujours pas l’intérêt (c'est un plan!!) et Mitsuba avec un Stand au chouette design avec pour capacité de diriger les flux d'énergie et d'utiliser des vecteurs...le cauchemar de tant de lycéens!
A priori rien de bien compliqué là dedans, mais se serait sous estimer Araki qui va rendre tout ceci bien plus complexe qu'il n'y parait au point que bien des situations vont apparaître brouillonnes et perdre le lecteur!

On a l'habitude que l'auteur rende ses situations plus complexes que nécessaire, et c'est bien souvent génial, mais ici j'ai eu le sentiment que cela passait assez mal...

Quoi qu'il en soit, l'affrontement se termine dans ce tome avec quelques avancées pour la trame principale, les protagonistes sont de nouveaux rassemblés, un ennemi de plus a été vaincu...on avance et on attend toujours l'homme de l'ombre derrière tout ça!

Un volume quelque peu perturbant, pas évident à lire, voire même pas forcément très agréable à lire...mais cela ne remet pas pour autant en question le génie de Araki et le génie de cette série!
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News