Jojo's bizarre adventure - Saison 7 - Steel Ball Run Vol.5 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 7 - Steel Ball Run Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 26 Septembre 2013

Nos héros sont blessés, pourchassés et menacés de toutes part mais pour autant la course se poursuit, ils continuent d’avancer bien décidés à remporter cette étape !
Et pourtant ce ne sont pas les menaces de toutes sortes qui vont manquer ! A peine ont ils échappé à un adversaire qu’un autre débarque plus décidé que le précédent à les tuer. Et d’ailleurs le premier à débarquer dans ce tome ne sera autre que Stroheim, la version alternative du même Stroheim qu’on a découvert dans la seconde saison du titre. Mais ce dernier sera plus là pour l’anecdote, pour le clin d’œil, qu’autre chose, tant il sera rapidement expédié !

Le véritable danger viendra après, avec un manieur de Stand aux pouvoirs étranges et difficiles à appréhender ! L’auteur nous démontre une nouvelle fois, si besoin était, qu’il n’est toujours pas à cours d’idées, bien au contraire. Cette fois nous avons droit à un Stand permettant à son manieur de projeter deux crochets directement reliés à sa gorge, crochets qu’il peut faire se téléporter à travers une bassine d’eau…on vous a dit que c’était original !
Mais ce n’est pas tant ce Stand qui retiendra le plus notre attention ici, mais celui de Johnny, qui en bon membre de la lignée des Joestars va lui aussi développer un Stand qui nous accompagnera sur toute la saison.
Pour le moment, que ce soit son pouvoir ou même son apparence on est bien loin de la classe, de la grandeur des précédents ; on est bien loin d’un Star Platinum ou d’un Crazy Diamond par exemple. Le minuscule Tusk ressemble à une sorte de petit lutin ridicule (qui pourrait presque faire penser à Plue dans le titre Rave) permettant à Johnny de faire tourner ses ongles et de les projeter…on a déjà vu plus impressionnant. Mais on se doute que l’auteur saura exploiter ça de fort belle manière, qu’il a déjà largement anticipé ses possibilités, et on peut même parier qu’il va s’agir d’un Stand évolutif !
Jayro de son coté se fait plus discret malgré le flash-back le concernant qui ouvre le tome…c’est bel et bien Johnny la star de ce volume.

Tout ça était déjà très bien, mais c’était sans compter l’ambition de Araki qui a décidé que Steel Ball Run ne serait pas qu’une simple course et on n’en attendait pas moins de lui. Il nous dévoile une conspiration présidentielle (titre du tome) pour retrouver un corps dont les parties seraient cachées sur le parcours de la course, course qui ne s’avère être au final qu’un prétexte.
Ce corps, appartenant à un Saint, entre déjà en scène si l’on peut dire, et de manière des plus étranges, on reconnaît bien là la patte de l’auteur. Cependant on souhaite vivement qu’il ne tombe pas dans les mêmes délires et dérives que dans la partie précédente « Stone Ocean ».

Un bon tome qui ouvre de nouvelles pistes mais qui prend une direction inattendue qu’on espère être la bonne !


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News