Jojo's bizarre adventure - Saison 7 - Steel Ball Run Vol.11 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 7 - Steel Ball Run Vol.11

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 10 Octobre 2014

Johnny et Jayro sont en bien mauvaise posture : un redoutable ennemi les attaque sans se montrer via un Stand utilisant les sons (rappelant celui de Koichi dans la quatrième saison)… Ils ont beau fuir, ils ont beau se cacher, rien n'y fait...mais peut-être que le salut viendra de celui de nos héros qui est le plus en panique...et s'il cachait un pouvoir encore plus grand que celui qu'il possède déjà ?


Que de surprises dans ce tome ! La lutte contre leur nouvel adversaire tient toutes ses promesses et plus encore ! Contre toute attente l'auteur vient nous exposer un constat artistique, presque un secret de templiers ou de francs maçons, un secret qui pourrait faire grandement évoluer le pouvoir de Johnny (il s'agit en fait du « concept » mathématique de la spirale d'or de Fibonacci). Même si la méthode reste assez obscure, au final, notre héros va enfin développer ses pouvoirs et posséder d'autres capacités que « simplement » projeter ses ongles. Désormais la puissance des projectiles est sans commune mesure et ils possèdent même un effet secondaire dont je vous laisse la surprise. Comme ce fut précédemment le cas dans la série, qui dit évolution des pouvoirs, dit également évolution du Stand… Ainsi Tusk, le Stand de Johnny va également évoluer et perdre sa forme de lutin ridicule pour désormais ressembler à...rien...mais en toujours aussi ridicule ! Tusk act 1 et act 2 ne ressemblent donc à rien, mais, attention spoiler, un act 3 et même un act 4 sont à venir !


Et pour marquer l'évolution importante que connaît notre héros, il lui fallait un adversaire important, et pour cela l'auteur dévoile enfin son jeu, il abat une de ses cartes maîtresses, opposant à Johnny un personnage présent depuis le début dont on découvre enfin les motivations et le pouvoir (et lui, il possède un stand vraiment classe). Beaucoup de surprises donc, uniquement dans cette première partie.


On pourrait juste reprocher à l'auteur d'avoir symbolisé les sons avec des Kanjis alors que nous sommes aux États Unis et qu'aucun de ses personnages ne parle japonais et encore moins celui qui utilise ce pouvoir. Mais ce n'est qu'un détail.


Ensuite l'aventure continue, elle ne s’arrête pas à ce redoutable affrontement (et là encore on ne s’attardera pas sur le fait que les personnages accumulent les blessures, parfois très violentes, et là en particulier, mais reprennent la route avec un peu trop de facilité...facilité que s'accorde l'auteur), et immédiatement après survient une double menace. La première est encore discrète, mais se rapproche (mais promet d'être passionnante) et la seconde se présentant d'abord comme une opportunité, mais révélant bien vite que tout à un prix, et ici il risque d'être très élevé !


Araki continue de nous passionner avec un récit qui évolue au fil des pages, bien loin d'être linéaire, et en nous proposant des idées toujours plus originales et farfelues. Tout simplement excellent !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News