I am a Hero Vol.5 - Actualité manga

I am a Hero Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 10 October 2012

En suivant une foule de survivants, Hideo et Hiromi envisagent de se rendre en hauteur, sur le Mont Fuji, où, selon des rumeurs, l'air raréfié empêcherait la propagation de l'étrange mal infectant toujours plus de personnes. Mais au sein d'une foule rassemblée qui attend de pouvoir avancer, le mal pourrait vite se répandre, et frapper encore... Dans ce chaos toujours plus grand, Hideo et Hiromi ont-ils une chance de s'en sortir ?

Une nouvelle fois, Kengo Hanazawa excelle dans la création d'ambiance, la masse grouillante de personnes collées les unes aux autres et leurs conversations mélangées au point d'en devenir incompréhensibles instaurant une atmosphère assez étouffante où l'on se doute vite que le mal va se propager, tandis que la mise en scène, toujours aussi soignée, très large, "posée", méticuleuse dès que les attaques ont lieu, continue de faire son effet, encore plus quand ceux qui sèment la terreur sont l'incarnation même de l'innocence... Les enfants ! Le mangaka n'a pas peur d'aller loin pour déstabiliser le lecteur, et le fait à merveille, même si ce passage dans la foule risque d'en lasser certains de par sa longueur, l'ensemble s'étirant sur quasiment la moitié du tome.

Mais c'est bel et bien au beau milieu de cette foule que transparaît plus que jamais le rôle d'un Hideo qui a encore des progrès à faire pour devenir le héros de sa propre vie et ne plus être qu'un simple personnage secondaire, chose qu'il est toujours quand on le voit galérer pour se frayer un chemin parmi les gens, ou ne trouver aucune réponse quand il tente de manière bancale de se poser en leader de la foule.
Et pourtant, la suite du tome montrera que des progrès ont été faits, car pour Hiromi qui a été sauvée par Hideo, le trentenaire a un peu l'allure d'un héros, comme elle le dira elle-même.

Nouvelle preuve d'une volonté de l'auteur de se démarquer, le volume propose ensuite un passage amenant quelques informations sur le mal contagieux, informations encore vagues, mais qui intriguent et interpellent de par la façon dont elles sont amenées, au fil de conversations sur internet. Le concept est intéressant, ces conversations parfois décousues ancrent toujours plus le récit dans une ambiance un brin étouffante tout en interpellant sur les exagérations du net, mais certains lecteurs risquent fort de rapidement déchanter face à ce parti pris qui peut devenir assez lourd à lire. Heureusement, Kengo Hanazawa ne s'attarde pas là-dessus plus que de raison, et c'est bel et bien sur une dernière page marquante et inquiétante que se referme ce volume, une page donnant envie de connaître la suite au plus vite.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News