Hi Score Girl Vol.9 - Actualité manga

Hi Score Girl Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 01 March 2021

Haruo peine à se remettre au niveau sur les jeux de combat. Pourtant, quelque chose le chagrine davantage : La réaction d'Ono, lorsque le garçon lui a rendu visite en chevauchant fièrement son scooter. La demoiselle a affiché une expression bien maussade, ce qui perturbe Haruo au plus au point. Leur relation est-elle vouée à l'échec ? C'est alors qu'il prend conscience de ses véritables sentiments. Bien que soutenu par son entourage, il ne pourra pas se déclarer avant d'avoir mis un terme à la situation initiale, celle qui a amorcé sa relation avec Ono.

Nous sommes proches de la fin de Hi Score Girl, aussi le récit se devait d'aborder sa phase finale. Après bien des déboires, aussi bien sentimentaux que vidéoludiques, mais toujours traités avec une certaine fraîcheur, la série phare de Rensuke Oshikiri prend un certain tournant dans son atmosphère. Le ton est un peu plus solennel, non sans phases d'humour bien évidemment, mais l'auteur nous faire sentir qu'il est l'heure d'aborder les résolutions de l'intrigue. Aussi, c'est dans une première partie de tome que Haruo prend conscience de certains sentiments, ce qui pourraient ouvrir la voie vers une future fin positive. Pourtant, le mangaka équilibre la balance avec d'autres enjeux, assez classiques dans la forme certes, mais qui pourraient aboutir à une conclusion au contraire plus amère.

C'est avec cette ambiguité en tête que le lecteur va apprécier chaque segment de ce volume avec la joie et la crainte que la tournure des événements incombe. Plus que jamais, Oshikiri joue ses plus belles cartes pour dépeindre la relation entre les deux protagonistes : Haruo comprend plus que jamais une Akira Ono pourtant muette, et leurs échanges sont autant de moment drôles que touchants. L'auteur touche parfaitement du doigt les émois amoureux des deux adolescents, et les premiers vrais gestes affectifs entre eux. On passe ainsi de planches particulièrement drôles à d'autres, véritablement enivrantes d'émotion. Le jonglage est habile, percutant même, mais ne nous rappelle que trop que la fin approche, et qu'il sera bientôt temps pour nous de nous séparer des deux potentiels tourtereaux.

Aussi, Rensuke Oshikiri va au-delà de la simple comédie romantique, encore une fois. L'aspect rétrogaming occupe une place prépondérante dans ce début d'arc final, l'idée d'un dernier tournoi étant particulièrement bien trouvé pour toutes les problématiques qu'elle amène. La confrontation ultime entre Haruo et Ono a du sens puisque la boucle doit être boucler, et nos personnages faire fi de leur éternelle dualité pour pouvoir aller de l'avant. Et si la compétition se voit traitée à très bon rythme, le rebondissement qui conclue le tome vient vraiment surprendre. Un dernier cliffhanger pour une série qu'on aimerait ne pas lâcher de si tôt, et qui prendra pourtant fin au tome suivant. On est forcément curieux, même impatients, de découvrir le point décisif de l'histoire, mais difficile de ne pas cacher un petit pincement au cœur.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News