Gloutons et Dragons Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 27 Febuary 2018

Petit à petit, au fil d'avancées dans le donjon et ses souterrains et de repas basés sur les monstres des environs, Laïos et ses trois compagnons se rapprochent du 5ème sous-sol où devrait se terrer le dragon flamboyant qui a avalé Farynn... et il semble bien que leur but est désormais à portée de mains ! Une fois arrivés sur les lieux, quelques cadavres de warg calcinés et des dégâts dans les bâtiments en hauteur ne leur laissent aucun doute quant à la présence, non loin, d'une créature colossale et cracheuse de feu... 


Si, jusqu'à présent, Gloutons & Dragons était une série qui se savourait encore mieux à petites doses, au gré d'un ou de quelques chapitres à la fois, cette fois-ci il est plutôt difficile de ne pas lire d'une traite ce volume, qui, quasiment tout du long, suit une trame continue et, surtout, marque une étape très importante dans le récit ! En effet, l'heure est venue pour Laïos et son groupe de se confronter à l'imposant adversaire qu'ils recherchaient, avec l'espoir de pouvoir sauver Farynn avant sa complète digestion par le Flamboyant... Mais est-ce seulement le bon dragon ? Si oui, n'est-il pas déjà trop tard pour sauver la petite soeur de Laïos ? Et est-il seulement possible de l'emporter face à un ennemi aussi monstrueux que colossal, crachant du feu et n'ayant quasiment aucun point faible ?


Forcément, ces quelques questions viennent naturellement à l'esprit et entretiennent facilement une certaine tension et une réelle attente, et on se demande comment notre quatuor de héros gloutons va bien pouvoir s'en sortir... s'ils s'en sortent. Clairement, Ryoko Kui gère très bien les choses, en pensant à tout. Pourquoi le dragon se terre dans cet espace confiné qu'est le 5ème sous-sol ? Pourquoi n'a-t-il apparemment pas dormi depuis un moment ? Comment fait-il pour cracher du feu ? En se basant notamment sur ces détails et sur d'autres choses comme l'exploitation du terrain et du matériel qu'ils ont avec eux, nos héros se doivent d'élaborer une tactique pour essayer d'épuiser le dragon, de diminuer sa capacité incendiaire... mais même avec tous ces préparatifs faits avec les moyens du bord, tout va-t-il se passer comme prévu ? La mangaka régale alors par son sens de l'imprévu et par un affrontement où la stratégie de base laisse aussi place à de sacrés moments de témérité, ainsi qu'a quelques situations qui ont quelque chose d'un peu loufoque.


C'est très prenant... et peut-être bien que le meilleur reste encore à venir ! Car ensuite, une autre question prend toute son ampleur, en amenant avec elle une pointe de tension : Farynn peut-elle seulement être encore sauvée ? Kui fait passer ses personnages (et ses lecteurs par la même occasion) par quelques émotions fortes, mais pas question pour Laïos et les autres de craquer maintenant... La mangaka offre alors un moment assez savoureux, tant le chapitre 27 la voit exploiter certaines possibilités à fond. On découvre certaines facettes cachées des talents de Marcyle, on suit une insolite partie de puzzle (ou d'osselets, au choix), on se dit également que l'idée de voir et d'apprécier la "beauté intérieure" des gens n'a jamais été aussi prégnante... et l'on aime tout autant de découvrir un peu mieux le lien fort que Laïos ou Marcyle ont avec celle qu'ils veulent tant sauver.


Le 4ème tome de Gloutons & Dragons marque un virage important dans la série, avec la conclusion d'une quête qui s'avère très bien menée. Mais la fin de cette quête ne signe aucunement la fin de l'aventure, il reste bien des choses à révéler sur ce donjon, et la mangaka ne manque pas de bien nous le faire sentir, que ce soit via le premier chapitre distillant de possibles futurs conflits à grande échelle, ou via les toutes dernières pages intrigantes...


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News