Frieren Vol.4 - Actualité manga

Frieren Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 11 October 2022

Chronique 2 :


En cherchant de l'aide pour Stark qui s'est fait mordre par un serpent, notre petite troupe arrive dans un village où ils vont faire la connaissance d'un prêtre, disciple de Heiter, donc tout aussi débauché! Celui ci n'arrive pas à oublier son meilleur ami, un jeune guerrier ayant quitté son village il y a 10 ans mais n'a pas le courage pour partir à sa recherche!
Il semblerait que Frieren et ses compagnons puissent le motiver tandis qu'eux gagnerait un nouveau compagnon, et un prêtre spécialiste des soins qui plus est!

Après trois tomes marquants à l'ambiance envoûtante et reposante, ce quatrième opus est dans la même veine! On se laisse porter par ce ton léger et séduisant, où bien que le mal soit présent, soit physiquement, soit simplement évoqué, on ne le ressent pas durant les pérégrinations de nos héros qui eux aussi se laissent porter par la magie du voyage mais aussi par la nostalgie qui guide Frieren.
Et c'est cette même nostalgie qui va rendre justement ce titre si touchant et qui va séduire le lecteur.

Et même si ce ton mélancolique demeure présent tout au long du tome, l'auteur en profite malgré tout pour développer son univers, intégrer des personnages et poser les bases de plusieurs sous intrigues!
La première et la plus évidente est celle concernant Sein, le prêtre qui rejoint la communauté. Ce dernier en quête de son ami d'enfance va partager des moments aussi amusants que touchants avec nos trois héros, servant même de figure paternelle adulte. Le petit groupe ainsi constitué fait d'autant plus écho à celui que composaient les quatre héros ayant vaincu l'empereur du mal. Et tout dans ce périple, va ainsi rappeler Himmel à Frieren... Au fil des chapitres l'amour de celui ci pour l'elfe apparaît évident, sauf peut être pour elle qui ne comprenait pas grand chose à l'humanité et ses sentiments. Il est d'ailleurs amusant de noter que la temporalité est exposé par rapport à la mort de ce dernier...tout ramène à lui!

Au menu de ce tome, les retrouvailles touchantes avec un vieux nain qui, des siècles plus tard, respecte une promesse faite à sa femme humaine; des menus travaux pour aider une grand mère qui pourrait donner des indices sur la localisation de l'ami de Sein; une relation père / fils détournée de deux êtres souffrant de l'absence de leur proche, mais aussi des choses plus légères comme la relation entre Stark et Fern qui évolue...une relation compliquée mais touchante là encore de deux jeunes adultes qui ne parviennent pas à exprimer leurs sentiments.

Et à coté de ça l'auteur introduit un elfe qui fut autrefois un héros, une connaissance de Frieren mais qui pour l'heure n'est pas entré en contact avec la troupe de nos héros, mais aussi, et c'est étonnant, l'annonce d’épreuves pour sélectionner les mages de premier rang. Ce dernier point pourrait faire penser à un shonen lambda mais gageons que l'approche qu'en fera le titre saura se montrer pertinente et différente de ce qu'on connaît habituellement.

Toujours aussi efficace, ce quatrième tome continue sur l'excellente lancée des premiers opus et enfonce le clou! Vraiment une belle réussite.



Chronique 1 :


Sein est un prêtre qui a connu Heiter dans son enfance, qui a été sauvé par Frieren et ses deux compagnons quelque temps auparavant, et qui vient de leur rendre la pareille en guérissant Stark de sa blessure venimeuse. Selon les dires de son frère, voila bien longtemps que le jeune homme rêve de partir à l'aventure, à la fois pour vivre ses désirs d'enfant et pour essayer de retrouver son ami d'enfance qui n'a plus donné de nouvelles depuis dix ans. Et pourtant, inlassablement, il refuse les propositions de Frieren de se joindre à son groupe, en trouvant toutes sortes de prétextes à commencer par son refus de laisse son frère derrière lui, au grand dam de ce dernier. Alors, une solution pourra-t-elle être trouvée pour que Sein ose enfin sauter le pas et partir à l'aventure ?

Pas la peine de jouer la carte du faux suspense puisque l'illustration de la jaquette de ce4e tome laisse d'emblée deviner la réponse, et on verra donc Stern prendre un peu d'importance au fil de ce volume où, plus d'une fois, il apportera son aide au trio principal et entamera une relation de confiance avec celui-ci, tout en apportant quelques petites notes d'humour et en laissant mieux entrevoir le sens de sa quête personnelle.

A part ça, le présent volume continue de suivre un schéma qui est désormais habituel dans la série, avec notre petit groupe qui poursuit sa route vers le Nord, en connaissant plusieurs petites haltes pour diverses raisons: des petites disputes de Stark et de Fern à l'occasion de l'anniversaire de cette dernière puis d'une "blague" à base de mains gelées, Frieren qui égare une bague offerte autrefois par Himmel, Stark qui se retrouve à devoir se faire passer pour le fils décédé d'un noble lors d'un bal, les retrouvailles de notre héroïne elfe avec un vieux nain pour parler un peu du passé et de la défunte épouse de ce dernier, la découverte d'une statue héroïque rappelant bien des choses à Sein, Fern qui a de la fièvre et doit être soignée alors qu'elle ne veut pas qu'on la traite comme une gamine... Ces différentes étapes ne durent jamais longtemps en s'étirant généralement sur un seul chapitre. Mais à chaque fois, sous l'habituel style narratif et visuel très posé des auteurs participant beaucoup à offrir son unicité à l'oeuvre, ces instants sont surtout l'occasion pour Friren et les autres de se remémorer certains souvenirs, avec toujours à la clé un abord, sous différentes facettes, de notions comme les relations passées, le souvenir et l'oubli.

Si l'on excepte le tout dernier chapitre qui semble entamer une nouvelle étape majeure, on reste ici sur un déroulement devenu assez typique dans la série. La surprise du tome 1 n'est donc plus forcément là, mais cela n'empêche aucunement Kanehito Yamada et Tsukasa Abe de poursuivre de jolie manière ce voyage initiatique autant pour Frieren que pour son entourage, avec à la clé des thématiques qui restent toujours aussi présentes et traitées dans une atmosphère assez unique.


Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News