Fate/Zero Vol.5 - Actualité manga

Fate/Zero Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 16 Octobre 2014

Les différents participants à la Guerre Sainte se sont vu confier une mission commune : éliminer au plus vite Caster, qui ne respecte aucune règle. Mais si certains prennent à coeur cette mission, d'autres semblent décidés à en profiter pour piéger leurs adversaires.


Luttant contre Caster, Saber est épaulée dans cette tâche par Lancer, qui prouve une nouvelle fois tout son honneur de chevalier. Tous deux unissent leurs forces pour essayer de vaincre cet ennemi ne cessant de faire apparaître de sordides créatures, et l'affrontement se suit avec un certain plaisir, car il met bien en avant les deux Servants alliés face à leur ennemi.


Mais pendant que les deux Servants font équipe, leurs deux maîtres, eux, engagent un combat à l'intérieur du château des Einzbern. Venu à la rencontre de Kiritsugu pour se confronter à lui, Kayneth tombe dans son piège et l'affrontement bat son plein, opposant des techniques très variables : les balles de Kiritsugu pourront-elles avoir le dessus sur le mercure de Kayneth, ou le Maître de Saber devra-t-il déployer d'autres techniques gardées secrètes pour vaincre son adversaire ? Shinjirô nous livre ici un combat qui permet d'apporter de nouvelles précisions sur les techniques des deux combattants, dont on découvre notamment les Codes Mystiques ou certaines techniques magiques comme la manipulation du temps. La profondeur et l'encrage des dessins continuent d'apporter l'ambiance adéquate, mais il faut toutefois avouer que le rythme est affaibli par les nombreux textes qui s'appliquent à expliquer en blocs les techniques et stratégies des combattants. Et de ce côté-là, la lecture demande d'être d'autant plus attentif que le tout se pare encore de nouveaux termes spécifiques qui pourraient nous emmêler un peu les pinceaux.


Et comme si ça ne suffisait pas, Kirei Kotomine vient lui aussi se mêler à la fête, décidé à profiter du chaos ambiant pour rencontrer Kiritsugu. Toutefois, il n'avait pas prévu de tomber sur Maiya et Irisviel, déterminées à l'empêcher d'atteindre son but. C'est l'occasion d'observer toute la loyauté des deux femmes pour Kiritsugu, et de découvrir un peu plus la force et les techniques que possèdent Iris et Kirei. Chacun dans leur catégorie, ils s'avèrent redoutables, mais il y a un mais : l'impression de n'avoir qu'un étalage de techniques sans en savoir plus sur celles-ci (Kirei est fort et résistant, Iris peut faire apparaître un piaf... et ?). La même impression règne au sujet du très bref focus sur le lien entre Kiritsugu et Maiya, qui ne révèle finalement rien.


Mais la principale déception concerne l'issue des combats, qui ne fait pas évoluer grand-chose. Certes, on a la confirmation du statut particulier d'Irisviel, le focus sur le passé de Lancer (qui explique sa fidélité à toute épreuve pour son maître) et les manigances d'une Sola-Ui littéralement folle d'amour, mais dans les faits on a eu tout un tome d'action pour un bon gros statu quo...


Au final, le tome se laisse bien lire (quand il n'est pas plombé par certains textes assez lourds - problème qui n'est pas dû à la très bonne traduction) et distille ça et là quelques informations, mais l'impression que le scénario peine à avancer domine, ce qui est frustrant après cinq volumes.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

12 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News