Enfer & Paradis Vol.16

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 12 May 2010


Okinawa, quatre siècles plus tôt. La mort de Sohaku Kago, poignardé par la jeune Aya Natsume, semble marquer la fin des conflits entre les douze familles, et le retour au calme pour le pays. Quelques années plus tard, le château est assiégé, par la troupe de Yukimura Sanada. Mais tout est-il véritablement terminé ?

Ce nouveau volume d'Enfer et Paradis clôt le flashback entamé par le tome précédent, offrant ainsi de nombreuses réponse sur une page du conflit entre Kago et les familles menées par Takayanagi. Oh! Great prend le temps de dépeindre le destin funeste de ses héros de l'époque, et présente de nombreux retournements de situation. Au final, la maîtrise de son récit ira jusqu'à la superposition des deux époques, dans une scène forte en émotion qui se répète dans l'histoire, et perturbant profondément le schéma de la série ! Tout semble n'être alors qu'un éternel recommencement...

Le récit, enrichi de toutes ces nouvelles révélations, revient alors vers le présent, et sur l'ouverture tant attendue (depuis le tome 8 !) du tournoi Tenranbu. Mais on se rendra compte très vite des conséquences du dernier conflit pour certains de nos personnages phares, même si pour y faire face, une certaine légèreté est de mise ! On s'étonne de voir nos héros se disputer devant un barbecue alors que les enjeux du moments sont lourds... mais après tout, ce côté rafraichissant n'a absolument rien de déplaisant, au contraire !

Ce volume est malheureusement plombé par une édition catastrophique. Panini Manga a opté pour le sens de lecture français, soit, mais autant aller jusqu'au bout de l'idée ! D'une part, les dialogues ne suivent pas (l'explication des mouvements du chakra dans un sens, avec un geste.... dans l'autre sens), mais surtout le travail est encore fait à moitié, certaines pages doubles n'étant tout simplement pas retournés, alors que les personnages ont des caractéristiques asymétriques très importantes ! Voilà de quoi perturber la compréhension générale, déjà assez embrouillé par le style narratif de l'auteur....

Néanmoins, en mettant ces soucis de côté, ce nouvel opus d'Enfer et Paradis satisfait toutes les promesses apportées par le précédent, et bien plus encore ! La série a atteint une véritable apogée, dans sa narration comme dans la solidité de ses intrigues... il reste maintenant à savoir comment Oh! Great va aborder le futur. Mais pour l'heure, il s'agit là d'une belle réussite !


Tianjun


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Tianjun

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News