En proie au silence Vol.3 - Actualité manga

En proie au silence Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 28 July 2020

Mademoiselle Hara doit être aidée. C'est du moins ce que pense intimement Niizuma, qui ne cesse de penser à sa professeure et est prêt à tout pour lui porter secours, elle qu'il sait avoir été abusée par des hommes. Cette dernière est aussi percée à jour par son amie, Minako, mais comment lui avouer que c'est son futur mari, Hayafuji, qui est à l'origine de ses maux ?

Après un deuxième volume étonnant par sa manière d'amener de nombreux personnages dans l'intrigue, tous porteurs d'idées et de thématiques fortes, on attendait de voir comme Akane Torikai compter poursuivre l'écriture de son récit. La rédemption de Niizuma apportait un certain suspense, notamment parce que celui-ci était prêt à tout pour aider son enseignante. Forcément, l'idée pouvait surprendre : Quelle légitimité aurait un récit, prenant pour sujets les violences faites aux femmes et la domination masculine en général, qui montrerait au contraire un homme volant au secours d'une femme ? Et cette opposition, la mangaka en a conscience, aussi les choses ne se passeront pas forcément comme prévu. Car sur une intrigue dramatique forte, les questionnements fusent en filigrane. Parce que Niizuma comme mademoiselle Hara sont des protagonistes qui ne cessent d'avoir des introspections, le lecteur se pose aussi certaines questions, et l'histoire n'en devient alors que plus forte est percutante. On apprécie la manière qu'a l'autrice de développer son sujet, presque sur un plan interactif puisqu'il est impossible de poursuivre la lecture d'En proie en silence sans s'interroger sur les sujets développés.
A ce titre, toute une séquence entre la professeure est son élève est particulièrement puissante. La mise en scène proposée par Akane Torikai joue évidemment dans cette efficacité, puisqu'on comprend à elle seule les dilemmes et les troubles qui caractérisent chacune des deux figures. C'est à la fois émotionnellement et psychologiquement cruel, mais idéal pour représenter les souffrances des deux concernés.

En parallèle, ce troisième volume s'intéresse une fois encore à différents arcs de personnages, chacun ayant quelque chose à raconter ou à exprimer. Les chemins s'entremêlent bien souvent, aussi une véritable dynamique continue d'être développée sur le plan purement narratif. Ainsi, même quand l'intrigue choisit un personnage plus secondaire pour ses focus, le récit ne perd jamais en sens.

Au contraire, puisque le scénario d'En proie en silence continue de prendre une certaine force par ces chemins croisés, puisque les intrigues commencent à se démêler, notamment vers la toute fin du tome. C'est parfois fait avec de toutes petites facilités d'écriture, mais rien qui ne nous sorte véritablement de la lecture puisque de telles avancées sont essentielles pour amener les déclics de quelques figures de l'histoire. Qu'il s'agisse de l'attendrissante Mika, de Reina ou même de Minako, on apprécie que les intrigues soient poussées vers l'avant, de même pour des personnages amenés petit à petit vers de vraies réflexions.

Alors, En proie au silence poursuit son écriture intelligente, mettant en exergue des personnages complexes nourris par des prises de conscience fortes. Les messages du titres sont parfaitement servis par le récit, poussant le lectorat à sa propre introspections. Un manga toujours fascinant sur le plan de la fiction, mais aussi d'utilité publique pour ses idées décortiquées.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News