Danmachi - Sword Oratoria Vol.10 - Manga

Danmachi - Sword Oratoria Vol.10

Rédaction

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 20 Janvier 2023

Sur le conseil de leur mystérieuse ennemie Levis a dresseuse aux cheveux rouges, et sus l'observation d'un Ouranos inquiet, les membres de la Familia de Loki se sont mis en route, en compagnie de Tsubaki de la Familia d'Héphaïstos, vers le 59e étage, où ils sont censés faire une découverte cruciale. La mission est particulièrement périlleuse, car aucun groupe d'aventurier n'est, à ce jour, revenu indemne de ces étages inférieurs. Ainsi, une fois le 50e sous-sol atteint, seule une troupe d'élite est constituée pour poursuivre le voyage dans les strates inférieures, un choix qui se révèle très vite important: les dangers se révèlent d'un niveau si important, si inédit, que la situation dérape rapidement, dès lors que Lefiya, à cause d'une erreur d'inattention du porteur Raoul, tombe dans une chute vertigineuse, directement jusqu'au 58e sous-sol, à la merci de monstres qui semblent totalement la dépasser. Un quatuor composé de Gareth, des jumelles amazones et de Bête vole à son secours en ce précipitant dans l'abîme inconnu, tandis que le reste du groupe se doit de poursuivre se descente par la voie normale...

Nous voici donc face à un volume crucial de l'intrigue de Sword Oratoria, spin-off de DanMachi qui, au fil de ses péripéties, a largement trouvé sa propre identité, son histoire propre, en apportant beaucoup à l'univers imaginé par Fujino Omori. Avec ce tome qui voit les membres les plus éminents de la Familia de Loki s'aventurer dans des sous-sols inexplorés du Donjon avec l'espoir d'en revenir vivants en compagnies d'informations essentielles sur ce qui se trame dans les souterrains, le récit nus amène ici juste ce qu'il faut de révélations, en jouant notamment sur le passé d'Orario qui se voit nuancé par une chose: le sort des esprits, leur exploitation par le passé par les héros et par l'humanité, et ce qui en découle aujourd'hui.

Le romancier d'origine fouille ainsi de plus belle son univers aux nombreuses possibilités, en concluant dans le dixième tome de cette adaptation manga tout le premier grand arc narratif des light novels initiaux, tandis que le dessinateur Takashi Yagi se charge, une nouvelle fois, de mettre tut ceci en images de manière particulièrement efficace. Car au-delà des découvertes sur leurs ennemis et sur certains dangers méconnus des sous-sols inférieurs, le mangaka montre également son don habituel pour offrir de l'action limpide, léchée, qui va crescendo pour ne pas nous lâcher, et qui exploite surtout très bien plusieurs figures de la saga. On pense en particulier à notre chère Lefiya qui veut arrêter d'être celle qu'on doit protéger, mais aussi à Gareth dont on voit enfin toute la puissance en tant que l'un des plus forts et plus résistants aventuriers d'Orario, à tout le leadership de Finn qui a un don pour remotiver les siens en tant que capitaine (ne serait-ce qu'en leur rappelant tout ce qu'a pu montrer un certain rookie aux cheveux blancs face à des ennemis qui le surpassaient totalement en puissance), ou même à Raoul dont l'abnégation est très bien mise en valeur, lui qui est resté fidèle à son simple statut de porteur et qui a vu nombre de compagnons devenir plus puissants que lui alors que ses propres rêves initiaux de gloire stagnaient. Sans oublier, évidemment, notre héroïne Aiz qui aura un rôle crucial dans la principale bataille de cette fin d'arc. Dans tous les cas, les auteurs savent entretenir constamment l'intérêt en laissant une petite part d'incertitude dans le sort de certains personnages dans une bataille d'ampleur qui semble si déséquilibrée.

Entre de l'action rondement menée, une tension palpable, une excellente exploitation de plusieurs aventuriers et juste ce qu'il faut de révélations enrichissant encore un peu plus le déjà assez vaste univers de DanMachi, ce 10e tome de Sword Oratoria tient toute ses promesses et conclut avec une redoutable efficacité le premier grand arc narratif de l'oeuvre. Forcément, il y a de quoi attendre impatiemment la suite de cette série qui a très bien su dépasser le cadre du simple spin-off !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai
16.25 20
Note de la rédaction