Créatures fantastiques Vol.2 - Actualité manga

Créatures fantastiques Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 12 June 2019

Ziska est au chevet d'un kelpie, cheval marin qui semble particulièrement mal en point, si mal en point que la situation urge ! Tandis qu'elle envoie Annie, l'assistante de Kamil, téléphoner à Nico pour qu'il rapplique le plus vite possible, l'apprentie vétérinaire pourra-t-elle faire quoi que ce soit ? Trouver un moyen de soulager la créature ?

Le récit autour du kelpie, entamé à la fin du tome précédent et durant encore ici un chapitre, ne sera évidemment pas le seul animal à devoir être soigné par Ziska et Nico dans ce deuxième volume: dans les deux chapitres suivants il faudra aussi venir en aide à un carbuncle domestique qui a été agressé, et dans la deuxième moitié du volume il sera question d'un loup de sigle étrangement agressif... Le schéma reste relativement linéaire, puisque dans chaque récit l'enjeu principal est de soigner une nouvelle créature, mais à chaque fois Kaziya y glisse les mêmes qualités que dans le premier volume: des designs bien trouvés pour les créatures tantôt amusante ou mignonnes, tantôt dignes voire impressionnantes, mais aussi tout le soin qu'accordent nos héros à chacune de ces formes de vie, qu'ils cherchent à analyser et à comprendre pour mieux leur venir en aide, que celles-ci soient gravement en danger ou dangereuses.

Surtout, chaque passage est une nouvelle étape dans l'évolution et la découverte de nos héros. Tandis que le passage sur le kelpie permet d'entrevoir un Ziska qui continue de montrer qu'elle a progressé en cherchant par elle-même un moyen de soulager l'animal, l'histoire sur le carbuncle gravement blessé laisse entrevoir toute la cruauté d'hommes qui n'hésitent pas à maltraiter un petit animal pour leur propre profit, mais aussi de souligner les liens forts pouvant exister entre un animal et sa maîtresse humaine. L'histoire la plus riche reste toutefois la dernière, au fil de laquelle Kaziya aborde pas mal de choses: une facette d'Annie qui se dévoile, plus encore un souvenir douloureux resté gravé en Nico, la manière dont la société évolue au risque de voir les champs remplacés par des usines, certains problèmes de cette "industrialisation", un tout petit cours sur le pain de seigle et le pain de blé, le focus sur le maladie de l'ergot du seigle (qui existe réellement)... et, bien sûr, tout un travail qui continue de se faire autour de la magie et de la science, de leurs limites et de leur alliance. Dans un monde où la science continue ses progrès et où la magie risque de disparaître, que peut faire Ziska ? Les seules avancées scientifiques peuvent-elles actuellement tout résoudre ? En plein doute, notre petite héroïne montrera à nouveau son intelligence ainsi que toute sa détermination pour devenir une bonne soigneuse d'animaux.

Ajoutons à cela des toutes dernières pages plutôt mystérieuses qui pourraient ajouter un enjeu supplémentaire, et on obtient un deuxième volume aussi plaisant que le premier.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News