Couvent des Damnées (le) Vol.5 - Actualité manga

Couvent des Damnées (le) Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 06 June 2018

Ella et sa troupe font face à un obstacle imprévu : l'hiver étant rude, il leur sera difficile de survivre avec leurs propres vivres. C'est une question de vie ou de mort, elles doivent surmonter cette dure période hivernale... Mais tandis que le groupe refuse d'abandonner et cherche un moyen pour s'en sortir, Ella est invitée à exécuter les autres œuvres du couvent du Partage des Eaux...


Bien qu'elles soient de plus en plus nombreuses dans leur troupe, Ella et les siens font face à un obstacle inattendu. Contrer cette difficulté est donc une priorité, aussi le début du tome se concentre sur le plan de la bande pour collecter de manière discrète les vivres, et les garder en sécurité. Une séquence intense et qui ne traine pas en longueur ayant le mérite d'apporter un peu de joie dans la fine équipe, avec ces multiples moments de désespoir.


Et c'est ce qui se dégage du tome dans sa majorité : Minoru Takeyoshi rend particulièrement bien la solidarité au sein du groupe de demoiselles, leur individualité étant maintenant mise de côté au profit du travail collector. Une bande de femmes fortes et déterminées qui vit aussi ses petits moments de joie... une sensation particulièrement belle qu'on arrive à ressentir dans ce tome qui nous balade de l'espoir au désespoir.


Une multitude d'ambiances qui réserve de nombreuses surprises puisque ce tome se montre particulièrement riche en événements. Certains semblent plus anecdotiques que d'autres, par exemple l'épisode où il s'agira de sauver une nouvelle arrivée du couvent condamnée à mort par sa maladresse, tandis que d'autres sont bien plus prometteurs et ouvrent même une hypothétique voie vers la fin de la série. Le dernier tiers de tome demandera alors une attention plus soutenue puisque bien des éléments se mettent en place pour diriger le titre vers sa conclusion. Les manigances d'Eldegard commencent à être tirées au clair, amenant bon nombre de révélations qui jouent assez bien avec toute l'ambiance spirituelle de titre tout en cachant des desseins bien plus sombre. En résulte une tension prenant qui aboutit à des moments particulièrement forts dans le tome. En particulier, c'est une Ella plus fragile que nous observons, une Ella qui attire par conséquent toute notre attention et dont le rôle à jouer dans l'ultime volume sera énorme. Difficile alors de sortir indemne de ce volume qui mène de moment fort en moment fort, mais dresse chez les héroïnes un ultime élan de détermination pour contrer les manigances d'Eldegard.


Pourtant, au terme de la lecture, il est difficile de croire que la série peut se terminer en un seul tome sans être précipitée. Certes nous sommes dans une phase qui semble diriger Le Couvent des Damnées vers son climax, mais sera-t-il possible de conclure le titre comme il se doit en si peu de temps ? Déjouer les plans d'Eldegard, qu'Ella effectue sa vengeance, que ses comparses parviennent à fuir puis trouver le bonheur... Tant de question qu'on se pose, rendant l'attente du sixième et dernier opus difficile. On attend cette fin comme on la redoute, mais, fort heureusement, sa plus grande épaisseur annoncée donnera à Minoru Takeyoshi davantage de temps pour développer cette fin.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News