Courtisane d'Edo (la) Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 11 Février 2019

« Et c'est dans ce rouge flamboyant... qu'elle m'est apparue, noble et altière... »

Grâce à Sôsuke, de nouvelles alliances se sont créées et surtout elles portent leurs fruits. L'enquête d'Akane avance bien. Les éléments concernant le fameux Nakamura sont de plus en plus nombreux et pertinents pour la résolution de cette affaire qui touche aussi la sphère politique. Tous doivent rester sur leurs gardes, pour ne pas se trahir ni se mettre en danger. Akane et Sôsuke sont de nouveau réunis, et celui-ci n'a pas l'intention de la laisser lui échapper encore une fois. Mais que faire quand Nakamura semble s'intéresser d'un peu trop près à elle ?

« Je ferai tout pour la protéger... Cette lune magnifique... j'y tiens plus qu'à la prunelle de mes yeux. »

On en apprend enfin plus sur le passé de Sôsuke. On plonge dans ses souvenirs, et les raisons et les circonstances de son attachement à Akane nous sont enfin expliquées. Dans ce passage, on le découvre touchant, avec un côté désespéré de voir que l'objet de son désir restera pour toujours hors de sa portée, d'où cette comparaison avec la lune inaccessible. Pourtant le destin en a décidé autrement et on comprend d'autant plus son choc lors de leur rencontre au début du tome 1. Il était résolu à la détester, mais comment lutter contre de tels sentiments ? Son attitude, oscillant entre affection et rejet dans les premiers tomes, trouve tout son sens dans ces quelques pages. On apprécie aussi que la mangaka en profite pour nous livrer les origines de sa coiffure au passage, et il est d'ailleurs assez perturbant de voir le beau Sôsuke avec la coiffure réglementaire...

Yukari, la rivale d'Akane, est beaucoup mise en avant dans ce sixième tome. Avec la proposition d'un Daimyô qui s'intéresse à elle et veut la ramener avec lui, elle est au centre de l'attention dans le quartier des plaisirs. Alors que cela représente sa porte de sortie, elle n'éprouve aucune joie ni aucun soulagement. Ses sentiments grandissants pour Riitchirô confèrent un côté sensible à cette apprentie courtisane qui d'ordinaire ne laisse rien paraître et se montre implacable. Les brides de son passé qui nous sont dévoilées nous aident à mieux la comprendre et le tout la rend attachante. A la lecture des dernières pages, on se doute qu'elle va devenir plus importante encore dans le récit. On apprécie donc que Kanoko Sakurakouji ait pris le temps de développer davantage ce personnage avant qu'il aie plus de poids.

Encore un volume bien construit pour cette série qui continue de se montrer passionnante, avec un dessin toujours aussi soigné et des personnages profonds.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

15.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News