Cobra, the space pirate Vol.9 - Actualité manga

Cobra, the space pirate Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 15 January 2010

On accueille ce neuvième tome comme tout tome de Cobra, c’est à dire avec un réel plaisir et une certaine impatience. Pour autant, il faut reconnaître qu’il ne s’agit pas du meilleur volume de cette nouvelle édition.
Pour commencer il s’agit d’anciennes histoires, pas d’inédit ce coup ci, mais c’est le jeu, nous n’avons droit aux inédits qu’un tome sur deux… Mais on trouve aussi trois histoires ce qui implique qu’il s’agit de trois histoires courtes, qui, si elles restent intéressantes, ne sont pas les plus passionnantes.
Commençons par la dernière qui est presque anecdotique, où Cobra revient rejouer les héros pour respecter une promesse vieille de plusieurs années. Cela va très vite, c’est peu développé, mais cela reste plaisant. Plus que jamais, ici notre pirate de l’espace a le statut de légende…le voir s’éloigner de dos sans dire un mot rappel les grands noms du western spaghettis dont cette histoire emprunte l’univers (ou rappel encore Ken, mais c’est encore autre chose).

Les deux autres histoires déjà plus longues, sont de celles qui, sans être les meilleurs de la série d’origine, ont marqués par leur originalité.
Dans la première Cobra affronte un peuple « d’épées », il faut reconnaître qu’il n’y a bien que Terasawa pour aller nous trouver ça. Dans la seconde il affronte de belles naïades sous marines. Le point commun étant le coté désinvolte avec laquelle notre héros prend les choses et un duel épique contre un adversaire final (un peu comme dans toutes les histoires de Cobra en somme). L’auteur ne manque décidément pas d’idées, le final de la première histoire voyant notre héros avec un sérieux handicap…sa vue et son ouie sont inversés !! Ca paraît complexe comme ça, mais la mise en scène de l’auteur à laquelle vient s’ajouter en plus la couleur pour cette édition rendent les choses beaucoup plus claires.

La couleur et le travail par ordinateur fait sur ses anciennes histoires sont définitivement un plus qui redonnent un coup de jeune à notre vieux pirate toujours aussi charismatique.


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News