Chef de Nobunaga (le) Vol.4 - Manga

Chef de Nobunaga (le) Vol.4

Rédaction
Lecteurs
18 /20

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 09 Octobre 2014

Ken se retrouve dans une mauvaise posture. En effet, alors qu’il devait convaincre la sœur de Nobunaga, mariée normalement à l’un des plus grands alliés de son frère, voilà qu’il se retrouve emprisonné par celui même qui a tourné le dos à Nobunaga. Ken risque sa peau. Va-t-il s’en sortir ?


Toujours en avançant au fur et à mesure dans l’histoire de celui qui fut Nobunaga, le lecteur continue à se délecter de l’œuvre qu’est le chef de Nobunaga, tout en découvrant comme toujours l’art de la cuisine puisque ce n’est rien d’autre que la profession de notre héros. Tout en ayant un point axé sur l’art culinaire, les auteurs ne gâchent jamais leur récit de manière intempestive ou de manière incohérente sur ce fameux point de vue. Bien au contraire, tout en ayant une place secondaire et importante, la cuisine ne vient jamais troubler le déroulement de la réelle intrigue, tout en permettant à Ken de s’illustrer auprès de Nobunaga dans différentes missions véritablement importantes et dangereuses. Car s’il y a bien une personne qui est au centre de tout, c’est bien Nobunaga lui-même. C’est par son intermédiaire que nous découvrons la situation japonaise médiévale, ses personnages, ses enjeux. Ken a rôle non négligeable, mais il reste l’un des pions de ce chef de guerre qui a révolutionné l’histoire du Japon de par sa prestance, son audace et ses idées révolutionnaires. C’est en compagnie de cet illustre homme que Ken poursuit sa vie et sa maturité. Il semble petit à petit trouver sa place, s’habituer à son nouveau quotidien et crée incontestablement des liens, en découvrant l’amour, l’amitié, la solidarité et bien d’autres choses. Les auteurs n’en oublient pas pour autant de développer les protagonistes entourant Ken et Nobunaga en exposant notamment leur passé.


Tout cela nous montre bien que Le chef de Nobunaga se présente sous bien des aspects, à la fois historique, fictionnel, humain, culinaire ou encore guerroyant. Cette série est bien partie, vu la qualité presque parfaite dans l’exploitation de ses idées, pour devenir une valeur sûre de ces dernières années dans le monde du manga, voire même à en devenir un chef d’œuvre. Un must de nouveauté dont on ne cesse de se délecter et d’être agréablement surpris tant le récit ne cesse de se renouveler. Pour notre part, on est d’ores et déjà conquis et on attend déjà avec impatience la suite !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
titali
17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs