Chef de Nobunaga (le) Vol.17 - Actualité manga

Chef de Nobunaga (le) Vol.17

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 07 Febuary 2018

Ken-nyo, le Seigneur du Honganji, et Oda se montrent enfin les crocs et sont prêts à engager les hostilités. Kashin, le faux devin et collègue contemporain de Ken, est bien décidé à mettre de l’huile sur le feu par l’intermédiaire de ses fameuses « prédictions » et manipulations. Ce dernier prévoit de faire tuer Nobunaga lors de la bataille de Tennoji, en espérant manipuler l’un des alliés d’Oda, Mitsuhide Akechi.  Mise au courant des tergiversations de Kashin et consciente qu’il se jette dans la gueule du loup, Yoko est bien décidée à en informer Ken. Encore faut-il qu’elle y arrive, sans éveiller les soupçons de son maître Ken-nyo. 


A présent que sa succession à la tête du clan est assurée par son fils, Nobunaga peut river ses yeux sur l’unification du Japon. Néanmoins avant cela, il devra s’occuper d’un problème plus pressant, le Honganji lui-même. Ce dernier est bien décidé à arrêter définitivement les ambitions d’Oda. La bataille de Tennoji se profile donc, tandis que les deux ennemis jurés se jaugent. 


Durant la lecture, il sera intéressant de voir comment Takuro Kajikawa met en place les différentes machinations qui menacent Nobunaga et comment celui-ci sera finalement mis au courant. Une découverte qui n’aurait pas été possible sans l’aide de Yoko. Ce sera ainsi l’occasion pour l’auteur de mettre davantage en avant le personnage de Yoko ainsi que son habilité à faire passer un message malgré une situation contraignante. Et quoi de mieux que la cuisine pour faire passer un message. Il faudra par la suite encore une cérémonie du thé pour que la jeune Yoko puisse mettre au courant Ken. Lors de cette cérémonie, Ken-nyo et Oda auront l’opportunité de se rencontrer une dernière fois pacifiquement. Les tensions sont palpables et les enjeux sont énormes. Le mangaka n’a pas son pareil pour instaurer un tel climat. 


Malgré des préparatifs de guerre plus qu’intéressants, il est honnête d’avouer que l’on commence à quelque peu s’impatienter. Cela fait depuis plusieurs volumes que Takuro Kajikawa nous vend la menace imminente de la mort d’Oda. Depuis, les combats s’enchaînent sans qu’il n’y ait rien de décisif, que ce soit par rapport à l’amnésie de Ken, aux conséquences de la présence de personnes du futur dans le passé ou encore quant à la mort prévue de Nobunaga. On espère donc que la bataille de Tennoji se montre décisive dans le cadre de la trame de la série. Il faudra attendre la fin du tome pour que les hostilités soient enfin ouvertes. 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
titali

15.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News