Chef de Nobunaga (le) Vol.2 - Actualité manga
Chef de Nobunaga (le) Vol.2 - Manga

Chef de Nobunaga (le) Vol.2

Rédaction
Lecteurs
17 /20

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 18 Avril 2014

Ken, l’homme de notre époque devenu amnésique, est désormais officiellement le nouveau chef en titre de Nobunaga. Mais cette nomination, illustre et flatteuse, s’accompagne également de grands devoirs et de lourdes responsabilités. Et notre héros va l’apprendre à ses dépends. En effet, celui-ci va apprendre en situation directe et concrète que suivre Nobunaga signifie aussi et surtout être confronté à la dure réalité de la guerre, de la mort, du complot et des intérêts politiques. Malgré ces duretés, Ken se rendra compte qu’il ne peut pas faire grand chose, à part faire de son mieux...

A la mesure qualitative du précédent volet, ce deuxième opus continue à plonger le lecteur dans cette époque Sengoku bien rigide et ardue mais à travers un angle des plus atypiques, c’est à dire à travers celui de la nourriture et de la cuisine. C’est affublé d’un tel angle de vue qu’on poursuit notre découverte de cet univers dans la présentation des différents personnages historiques et politiques présentés, contribuant ainsi à l’étoffement complexe et intriguant de l’histoire. Pour ceux connaissant déjà l’histoire du Japon, ce sera un réel plaisir de voir ces hommes ayant existés autrefois prendre vie dans un récit qui se veut à la fois fidèle à l’histoire Sengoku et à la fois original et audacieux. Pour les autres qui n’y connaissent rien, ce sera une belle opportunité de découvrir le passé du Japon à l’aide d’une fiction fluide et intéressante.

A côté de son dessin classique et efficace, on sera toujours autant émerveillé par le soin pris par le dessinateur pour dessiner les différents plats que concoctent tout du long Ken, à l’aide d’une documentation délicatement et assurément bien distillée, sans jamais de lourdeurs. Une cuisine éblouissante et des plus atypiques qui n’aura pas son pareil pour faire des dégâts auprès des autochtones de cette période, qui ne sont pas dans le genre peu important, bien au contraire. Un impact décisif qui sera directement profitable à Nobunaga lui-même. Et si il y a bien un élément crucial qui est mis au devant de la scène dans ce présent volume, c’est bel et bien la relation entre Ken et Nobunaga. D’un main de maître, les auteurs vont finement développer ce lien de confiance entre les deux hommes aux travers des divers événements se succédant.

Histoire, amour naissant, personnages hauts en couleur, cuisine actuelle et passée, intrigue politique et de guerre, il n’y a décidément pas à dire, le Chef de Nobunaga ne nous offre pour le moment que du bon. Et tout semble nous faire croire que l’on tient là une nouvelle perle de taille !


 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
titali
18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs