Cat's eye Deluxe Vol.3 - Actualité manga

Cat's eye Deluxe Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 01 May 2013

Après la montée en puissance du tome 2 qui voyait les Cat's déclarer la guerre aux assassins de leur père, on avait hâte de voir comment Tsukasa Hojo allait poursuivre son intrigue. C'est finalement la déception qui prime car l'auteur engage sa série sur une toute nouvelle voie qui va primer sur toute la suite du titre: la comédie romantique.

Oubliez donc le syndicat Cranaff, nos héroïnes reprennent leur quotidien habituel, toujours poursuivies par l'inspecteur Toshio Utsumi, le petit ami benêt d'Hitomi à qui tous les malheurs arrivent. Seulement, cette fois, le brave Toshio a fait fort: sa résidence qui vient de cramer suite à un incendie criminel et il décide donc de loger chez les soeurs Kisugi, une décision impromptue qui bouleverse totalement le quotidien des Cat's Eye, obligées de redoubler d'efforts pour cacher leurs activités à un flic qui dort sous leur toit qu'elles. Cette situation présente néanmoins aussi certains avantages et le jeu du chat et de la souris peut reprendre de plus belle...

Et là, on pense de toute évidence à la même chose: "manga harem" ! Eh bien non, Tsukasa Hojo en a envie, clairement, et il faut dire que la situation est trop belle: un jeune inspecteur qui loge avec trois beautés de rêve, voleuses aux justaucorps sexy de surcroit. Mais il résiste encore à la tentation pour l'heure. Alors, pour se rattraper, il préfère mettre en scène Toshio et "Cat's Eye" dans des situations assez intimes qui provoquent un début d'attirance du flic pour la voleuse. Mais il est flic et il a déjà Hitomi... Et la pauvre Hitomi devient terriblement jalouse de Cat's Eye... Sauf qu'elle "est" Cat's Eye ! Complexe, très complexe...

Toutefois, pour être honnête, Tsukasa Hojo ne s'en sort pas encore si mal pour le moment et, si ce tome est en deça des attentes, il est indéniable que le nouveau statut-quo permet pour l'heure de renouveler l'intérêt du titre et d'amener de nouvelles situations... dont on aura rapidement fait le tour.

On est tenté de penser que c'est à partir de là que Cat's Eye tombe irrévocablement dans le kitsch et qu'il vaut mieux ne pas prendre ce titre trop au sérieux, mais... il vaut "vraiment" mieux ne pas trop le prendre au sérieux (ça devient un bon gros nanar). Jusque là, Tsukasa Hojo présentait un univers assez naïf mais ça n'en était pas encore à ce point. Il suffit de voir ce que deviennent dans ce tome les séquences de cambriolages: grand guignolesques au possible. C'est au second degré que ce titre trouve finalement son réel intérêt et qu'il se révèle suffisamment drôle et sincère pour divertir, avec sa naïveté et sa traditionnelle bonne humeur communicative. A voir si le lecteur adhère, et ça ce volume 3 nous en donne déjà une bonne idée.


Glass Heart


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
GlassHeart

12 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News