Cat street Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 12 May 2011

Ce qui est fantastique avec une série telle que Cat Street, outre le développement irréprochable de l'intrigue, outre la justesse avec laquelle sont traités les sentiments des personnages, outre les surprises que peuvent nous réserver ces derniers, c'est l'émotion qui se dégage du titre et qui nous est instantanément transmise. Encore une fois, il est pratiquement impossible de ressortir de ce nouveau tome en restant parfaitement indifférent face à tout ce qui nous est conté. Au contraire, c'est le coeur et la tête chamboulés comme jamais que l'on tourne la dernière page du bouquin. Ca, tout le mérite en revient à Yoko Kamio qui, tout en restant d'une sobriété à tout épreuve, parvient systématiquement à faire transpirer d'empathie ses dessins.

Mais au delà de ça, comme je le disais, on retrouve une histoire qui tient toujours aussi bien la route et qui continue d'être portée avec brio par des personnages d'une qualité rare. Et ça commence encore une fois très fort avec la séparation de deux tourtereaux, et le départ annoncé depuis quelques temps de l'un d'eux loin des autres. Départ logique, puisque plus rien ne le retenait plus là où il était. En fait, il était devenu une gêne plus qu'autre chose. Peut-être s'en était-il parfaitement rendu compte, d'ailleurs. Et ce départ, il le fera tout en discrétion, contrairement à ses habitudes. Et quand un maillon de la chaine disparait, c'est l'intégralité de celle-ci qui s'effrite et se disloque. D'un autre côté, cela permet aux principaux protagonistes de se concentrer sur leur carrière professionnelle, Keito la première. Celle-ci décide de reprendre du service et passe un casting d'un genre un peu particulier. Cela lui permettra de faire de nouvelles rencontres, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, mais aussi de se rendre compte que le métier d'actrice est loin d'être évident.

Et c'est par ce biais que l'on va pouvoir rencontrer deux nouvelles têtes mais aussi en revoir une que l'on connaissait déjà à savoir Nako, son ancienne rivale. Pour ce qui est des nouveaux venus, ils ne tardent pas à se montrer à la hauteur tout en jouant dans un autre registre que les élèves d'El Liston. Et pour ce qui est de Nako, on la retrouve animée des meilleures intentions. Quoi qu'il en soit, grâce à tout ce petit monde, on a l'occasion d 'assister au tournage du film dans lequel joue Keito et cela change un petit peu de ce qu'on avait l'habitude de voir jusqu'à présent. Mais, ce qui va surtout nous surprendre, c'est le final de ce sixième volume. Alors que Koichi se décide à prendre une importante décision, voila qu'un élément inattendu vient lui mettre des bâtons dans les roues... et voila qu'on fait un bond de quelques années dans le futur ! Keito a désormais 19 ans et les choses ont bien changées par rapport à l'époque de son entrée à El Liston...

Cat Street se rapproche doucement de sa conclusion et bien malin est celui qui pourra prévoir comment tout cela va se terminer. Entremêlant les désirs et les amitiés des différents personnages, en ajoutant de nouveaux dans la balance, insistant sur le quotidien d'actrice de Keito, la série parvient sans cesse à se renouveler et à se montrer une nouvelle fois des plus passionnante. Et ne parlons même pas de tous les moments inoubliables que l'on retrouve encore et toujours au détour de l'une ou l'autre page. On le savait déjà, mais on vous le rappelle quand même au passage: Cat Street fait figure d'incontournable dans les sorties shojo actuelles !


Shaedhen


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Shaedhen

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News