Vie de Bouddha - Deluxe (la) Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 29 April 2013

La quête de Siddharta a commencé. Il rencontre très vite le shramane Dhépa, qui lui apprend la dure vie des bonzes à travers la pratique des austérités. Ensemble, ils feront un bout de chemin en quête de spiritualité. En parallèle, quelques années plus tard, nous assistons également au début de l’histoire de Dévadatta, fils de Bandaka, que la vie mènera à détester les êtres humains.

Dans ce tome 3, Tezuka relie tous les morceaux de son intrigue : il fait progresser Siddharta dans l’intrigue principale, il évoque une seconde intrigue en parallèle, et il continue de faire réapparaitre d’anciens protagonistes comme Neradatta. Certes, Tezuka n’a pas créé cette intrigue à partir de rien, puisque l’histoire de Bouddha existe. Mais tout de même, on le voit bien dans ce volume, il a le mérite d’en faire quelque chose de captivant, accessible, passionnant, saisissant, en bref, formidable, grâce à son talent narratif.

Cette fois, le grand charisme de Siddharta transparait aux yeux de tous, personnages comme lecteurs. C’est le sauveur, celui qui a assez de force de caractère pour affronter le système des castes, sans pour autant se plier complètement à la tradition ridicule des austérités. En tant que personnage de fiction, il fait mouche, car son caractère chevaleresque sert le propos de l’histoire. Et sa personnalité est mise en valeur grâce au caractère initiatique de sa quête, puisqu’il apprend et voyage.

De même, Tezuka introduit le personnage de Dévadatta, brièvement évoqué dans le tome précédent, qui vient assombrir la lumière que porte Siddharta, sans pour autant faire preuve de manichéisme. Ce jeune garçon, bien que fautif de meurtre et impardonnable, a été tout simplement victime des préjugés et des lois humaines qui appuient ces préjugés. Nul doute qu’il aura un grand rôle à jouer dans la série. Pour le moment, on assiste à sa descente aux enfers, remarquablement narrée, une fois encore.

Avec La Vie de Bouddha, Tezuka décrit une quête. Une des plus magnifiques quêtes qui puisse exister. Une quête qui parle à tout le monde, quelque soit l’époque ou le lieu.


 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Raimaru

19 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News