Bloody Monday Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 19 January 2016

L'arrivée du Ministre de la Justice et grand-père d'Otoya à l'Académie Mishiro marque le début de la nouvelle étape du plan des terroristes : tous enfermés au sein de l'école et surveillés par les ennemis où Jack Damon figure en tête de proue, nos héros doivent désormais trouver un moyen de s'en sortir face à une terrible menace : la dissémination du terrible virus Bloody-X dans le bâtiment ! Pas moyen pour eux de s'échapper. La seule solution ? que le Third-I accepte le chantage des terroristes : le remède sera donné si le gourou de la secte, Shimon Kamishiro, est libéré du pénitencier. A moins que Falcon ne parvienne à trouver une autre solution...

La tension est à son comble dans ce volume, où nos héros, éparpillés dans le bâtiment, doivent jouer contre le temps, contre le virus dont ils doivent deviner le chemin selon les pas du pauvre contaminé Hidé, contre les tireurs terroristes embusqués, et même contre Kamata, le nouveau directeur du Third-I qui semble décidé à accepter le chantage des terroristes... Pour s'en sortir, les différents prisonniers du bâtiment auront, pour la plupart, un rôle important à jouer : Fujimaru en tant que dirigeant des opérations pour contrer la menace, Minami, Kanô ou même Hidé en acteurs sur le terrain... L'aspect complexe et tendu de la situation est très bien rendu par les différentes menaces, par le parfum de compte à rebours, et par l'aspect dramatique véhiculé par le sort de Hidé, qui se sait condamné et se retrouve dans une situation ne peut plus cruelle. Quand l'innocent adolescent est trahi par les personnes en qui il croyait plus que tout, la série donne enfin l'impression de se sortir de son aspect trop bien huilé et facile. Il fallait bien quelques dommages collatéraux pour que les ennemis nous paraissent enfin très dangereux et prêts à tout pour arriver à leurs fins... Mais on regrette quand même le rôle trop mineur de certains personnages : Aoi qui semblait avoir une mission importante dans cette affaire, mais qui reste finalement très secondaire, Mako qui est enfin réapparue après plusieurs tomes d'absence, mais qui ne sert à rien au point de paraître un peu louche aux yeux du lecteur...
Pour le reste, certains événements des tomes précédents trouvent enfin une explication quant à leur utilité : l'infiltration des terroristes au sein de la famille Tachikawa, le hacking de la centrale... preuve que Ryô Ryumon avait bien pensé son intrigue !

Mais comme toujours dans la série, un problème résolu en amène un autre, et le plan des terroristes entre désormais dans sa dernière phase. Après ce tome tendu, dramatique et bien mené, inutile de dire qu'on attend beaucoup de la suite !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News