Bloody Monday Vol.3 - Actualité manga

Bloody Monday Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 31 December 2015

Grâce à la perspicacité d'Otoya, Fujimaru a désormais conscience que l'alibi de Maya Orihara concernant le soir de Noël pourrait très bien être une supercherie, et c'est ensemble que les deux garçons décident d'aller directement à la rencontre de leur belle enseignante pour tenter de lever le voile sur cette affaire. Mais une fois dans l'appartement de la jeune femme, tout ne va pas se passer comme prévu, et Fujimaru devra la jouer fine s'il veut espérer démasquer Maya !
Tel est le programme d'un début de tome qui, bien qu'un peu too much sur certains points comme la compréhension parfaite entre Fujimaru et Otoya, s'avère redoutablement efficace dans l'entretien d'une tension bien palpable, où le petit  aspect infiltration assez tendu laisse ensuite place à une confrontation psychologique où le plus habile l'emportera...

Mais même une fois "résolue" l'affaire Maya, les problèmes s'arrêteront-ils pour autant ? Certainement pas ! La jeune femme n'est qu'un rouage dans un complot que l'on devine de grande envergure grâce à des éléments bien disséminés (les morts et dangers de mort, le fait que tout se prépare depuis deux ans, le rôle que Fujimaru doit y jouer malgré lui, l'incursion de dangereux personnages dans aux côtés de la famille de Hide...), et de son côté Ryûnosuke Takagi est toujours en cavale, accusé de meurtres qu'il n'a pas commis ! Et si Fujimaru pense savoir où le retrouver, il n'est pas le seul à être sur sa piste : le tueur Jack Damon est lui aussi sur ses traces, et les "retrouvailles" seront loin de faire dans la dentelle, au fil d'un affrontement tendu et sanglant où les capacités de hacking de notre héros et ses relations avec ses deux amis feront à nouveau la différence...

Au final, il y a toujours cet aspect "adolescents doués vs terroristes redoutables" qui pourra rebuter un peu, mais une fois que l'on s'y fait le récit reste toujours aussi prenant. On a un troisième volume où il se passe pas mal de choses et qui, jusque dans ses dernières pages autour de ce que contient le fichier Shikimura, de ce qu'il s'est passé il y a deux ans et d'un nouvel ennemi du nom de "J", entretient efficacement plusieurs pistes. On a notamment hâte d'en savoir plus concernant l'espion au sien du Third-I, et de la menace planant autour de Hide...

Côté édition, il y a une chose à déplorer : le soudain changement de nom de l'agent Sayuri Hôjô en Hôshô...


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News