Bloody Mary Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 21 March 2018

Mary se remémore un bout de son passé, lorsqu'il apprend que son frère ne survivra pas jusqu'à l'âge adulte. Il prend alors la terrible décision de se lancer à la recherche d'un Vampire afin d'obtenir la vie éternelle pour eux deux. Shinobu le sort de ses souvenirs et devient sa proie, avant de trouver refuge en tant que Bloody auprès de Ichiro. Perturbé, le Vampire aux cheveux rouges accepte d'apprendre la terrible vérité qui se tapit en son sein. La révélation le pousse alors à se renfermer sur lui-même, laissant tout le loisir à Mary de jouir de son corps. Il ne perd pas une seconde pour abandonner le groupe, et surtout Ichiro qui se sent autant désemparé que coupable.


Ce volume nous permet de découvrir davantage sur le passé des deux frères. Mais aussi sur Hydra et cette fameuse Bloody Eye pour qui travaille le trio de Vampires. Mais dont on ne voit pour le moment que sa « première » apparence, cette dernière semblant souffrir d'un mal inconnu. Ici, l'évolution des personnages est très appréciable, car dans ce manga rien n'est tout blanc ou tout noir. Et jusqu'à présent, rien n'a été fait pour que ceux-ci dévient brutalement de leur caractère. Tout se fait en douceur, nous menant à la fin de la même manière.


D'ailleurs l'auteure ne manque pas de le souligner. Et pour cause il ne manque plus que deux volumes à la série pour être complète.


La fleur sur la couverture est le mimosa, symbolisant sensibilité et grande délicatesse, ce qui est plutôt ironique compte tenu de la position des deux héros. Le Mary sur la couverture semble être le sadique, son regard étant totalement différent de d'habitude, sans omettre le comportement de Ichiro qui ne lui accorde pas un seul regard. Quant aux personnages présents dans les rabats de la jaquette, il s'agit d’Hydra et Bloody Eye. Vous trouverez également des bonus adorables et rigolos.


Côté édition, Soleil propose encore un volume mal imprimé. Sans compter l'encre qui bave sur certaines pages, on trouve également quelques fautes d'orthographe (de frappe?) et surtout plusieurs fois des mots collés entre eux rendantlalectureincompréhensible…


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Persmegas

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News