Black Clover Vol.26 - Actualité manga

Black Clover Vol.26

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 26 Febuary 2021

Les mages du royaume de Spade sont passés à l'assaut, et le triumvirat qui est à leur tête sème la terreur parmi ceux qui s'opposent à eux!
En plein cœur du royaume de Heart, Noelle et Lolopechka tente de résister aux assauts de Vanica, alors que de sont coté, Yami est entré en scène pour s'opposer à Dante...mais nos héros semblent en bien mauvaise posture!

Cette partie de la série est un peu devenue celle de la surenchère, et ce tome va totalement dans ce sens avec des adversaires toujours plus forts qui ne cessent d'évoluer et de multiplier leurs puissances tout ceci faisant suite à une succession d’entraînements...Black Clover est en train de tomber dans les travers de nombre de shonen, chose que le titre avait pour le moment réussi à éviter! Est ce que ce volume est désagréable pour autant? Pas du tout! Mais il est toutefois regrettable de constater une telle évolution qui risquerait à long terme de desservir plus la série que de la servir!

Dans une première partie, pas loin de la moitié du volume, celui ci sera au féminin avec un affrontement mettant en scène uniquement des personnages féminins... C'est visiblement là aussi un passage obligé de tout shonen, mais contrairement à d'autres auteurs, Yuki Tabata ne se sent pas obligé de mettre leurs formes en avant pour autant! Il s'agit juste là de montrer à quels points ces personnages sont (devenues ou étaient déjà) impressionnantes!
Ici c'est carrément la reine du royaume de Heart qui va briller et qui sera opposée à un des membres du Triumvirat...mais malgré des pouvoirs impressionnants, elle n'est pas en mesure de tenir tête seule à Vanica qui peut emprunter les pouvoirs d'un démon. C'est donc Noelle qui va entrer en scène, et si sa "métamorphose" n'est pas sans rappeler Erza de Fairy Tail, elle n'en est pas moins impressionnante et redoutablement mise en avant!
Un parallèle est fait avec sa mère; on obtient même quelques détails concernant son dernier combat... Une première partie vraiment bien construite avec une Vanica qui expose toute sa cruauté!

Dans une deuxième partie on retrouve Yami aux prises avec Dante! On le sait maintenant, l'auteur est aussi fans de Yami que ses lecteurs, par conséquent, le leader du Taureau Noir est un peu l'homme de la dernière chance, voire un Deus Ex Machina...mais il est opposé à un homme dont le pouvoir est l'immortalité et l'invincibilité... Dans le genre excessif, abusif et un brin trop facile pour rendre fort un personnage ça se pose là! Mais grâce à un Asta qui se prend pour Naruto parlant à Kyubi, les deux membres du Taureau Noir vont parvenir à renverser la situation!
Une deuxième partie de tome un peu brouillonne, bien moins lisible, notamment du fait des pouvoirs des adversaires utilisant des pouvoirs ténébreux (donc beaucoup de mise en scène autour du noir) mais aussi à cause de cette surenchère qui fait que l'auteur se sent obligé de sans cesse en rajouter, jusqu'à venir alourdir les planches...

On a malgré tout une conclusion vraiment surprenante qui laisse supposer que l'auteur en a encore sous le coude...en espérant qu'il n'en fasse pas trop!   


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News