Black Clover Vol.14

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 05 October 2018

Le concours pour désigner les chevaliers royaux bat son plein! Asta et ses équipiers ont brillamment remporté le premier tour, mais lors du second ils seront opposés à une équipe redoutable, avec de nouvelles règles sur un nouveau terrain! Les choses ne seront donc pas aisées. 


Pendant ce temps, Langris, le frère aîné de Finral devient de plus en plus hargneux, réveillant la suspicion chez nombre de chevaliers mages...


Bien que se montrant rarement original, ce titre parvient à nous séduire de par son ambiance, ses personnages et son univers. Et si nous n'étions pas spécialement emballés par ce concours sous forme de tournoi, il s'avère qu'il parvient à nous captiver, notamment grâce à des personnages travaillés et intrigants, Xerx en tête! 


On reprend donc le tournoi en concluant rapidement le premier tour, sans oublier au passage de mettre en avant les progrès de Yuno et de Noelle, deux des personnages les plus importants et les plus intéressants de la série. 


Et dans la foulée, sans même prendre le temps de faire une pause ou une transition, l'auteur nous embarque dans le second tour, avec un Asta plus motivé que jamais pour ouvrir le bal!


L'affrontement est intéressant bien que sans grande surprise, mais il sera surtout l'occasion de développer le personnage de Xerx, de nous en apprendre davantage sur son passé, justifiant ainsi sa colère et son mépris vis-à-vis des chevaliers mages, voire de la noblesse plus précisément! Au final il s'agit d'une victime de plus de cette différence des classes de plus en plus présente dans le titre, ce qui nous donne un message social inattendu vraiment intéressant, bien qu'assez simpliste; c'est certes convenu, mais cela a le mérite d'être présent et correctement exploité! 


Autre thématique forte de ce titre qui sera exploité dans le match suivant: la fratrie et la filiation! Là encore le traitement et le discours ne sont pas forcément particulièrement originaux, mais cela reste un moteur intéressant pour faire évoluer l'intrigue et les personnages. Attention toutefois à ne pas trop en abuser, on commence à avoir l'impression (et ce n'est pas qu'une impression) que l'auteur nous fait le fait coup de la rivalité (voire du mépris) au sein d'une même famille un peu trop souvent! 


La fin nous entraîne sur un terrain que nous n'avions pas anticipé, ce qui permet de sortir du cadre trop linéaire du tournoi et apporte donc une belle surprise et un étonnant rebondissement. 


Nous avons donc là un tome prenant et bien construit, où l'auteur n'hésite pas à s'appuyer sur ce qu'il maîtrise; quitte à prendre le risque de trop en faire. Cela passe encore, mais attention à l'overdose. Pour le moment, on adhère! 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News